• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

jidejeandominique

jidejeandominique

Français né en 1946. Après une vingtaine d'années comme "humanitaire", principalement dans le domaine juridique, j'ai enseigné le droit pénal international. Je suis docteur en droit et titulaire d'un master de sociologie. Je me suis depuis quelques années spécialisé dans le droit des conflits armés et je réponds à des missions d'enseignement de cette matière dans plusieurs pays du proche-orient. Ma thèse a porté sur "L'amnistie des crimes de masse applicable à de simples exécutants". Par ailleurs, et dans le domaine de la sociologie, je prépare plusieurs livres en rapport avec l'adolescence.

Tableau de bord

  • Premier article le 05/10/2006
  • Modérateur depuis le 05/10/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 13 95 381
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 45 16 29
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de visites













Derniers commentaires



  • jidejeandominique jidejeandominique 15 mars 2010 17:58

    A nouveau, mais cette fois-ci dans le domaine de la dénonciation d’abus sexuels, il importe d’être complet. Dans les années 50-80, les grands affaires se sont produites dans des milieux très différents : des milieux chrétiens certes, mais aussi des milieux laïcs, des administrations publiques. Je prends quelques exemples :
    - le scandale canadien du Mount Cashel et des pensionnats pour enfants des peuples autochtones où des enfants et adolescents ont certes été abusés physiquement et sexuellement par quelques dizaines de clercs, et c’est scandaleux ; mais ces pensionnats étaient placés sous la dépendance des autorités provinciales qui, tout comme les autorités religieuses, ont couvert ces faits ; en particulier les autorités policiaires et judiciaires qui, à ma connaissance n’ont pas été poursuivies.
    - lorsqu’il s’est agi de déporter des milliers d’enfants anglais en Australie et de les placer dans des institutions de ce pays où ils furent, pour un grand nombre d’entre eux, maltraités, les autorités civiles des deux pays ont caché ces maltraitances et n’ont jamais été inquiétées. Ce n’est que très récemment que le Premier ministre australien a fait des excuses publiques.
    Je pourrais à loisir multiplier les exemples, mais je termine par la justice française elle-même. Les condamnations d’abus sexuels sur mineurs ont été nombreuses, mais peu sévères dans l’ensemble. Pour une première infraction, le sursis est la règle lorsqu’il n’y a pas de violence physique. Ce qui signifie qu’on n’écarte pas le condamné d’éventuels contacts avec des jeunes. Ce n’est que très récemment qu’un fichier de délinquants sexuels a été constitué en France.
    Ce que je veux dire, c’est que la couverture des faits d’abus sexuels par les supérieurs hiérarchiques des auteurs de ces infractions était la même aussi bien dans l’Eglise catholique que dans l’Education nationale, pour ne prendre que ces deux exemples. Chacun tenait à préserver la responsabilité de son institution.



  • jidejeandominique jidejeandominique 15 mars 2010 16:47

    Je vous remercie pour ce message, parce qu’il est dans le ton et l’esprit du mien : celui de chercher à comprendre. Merci aussi à un commentateur précédent, qui aborde le vrai problème du célibat. Je suis d’ailleurs en partie d’accord avec lui. Demander d’un homme qu’il renonce à avoir une sexualité épanouie peut être considéré comme inhumain. Mais d’un autre côté, on peut admettre que certains hommes en sont capables. Tout le problème est de savoir si tel est le cas dans l’Eglise catholique... ou ailleurs.



  • jidejeandominique jidejeandominique 15 mars 2010 15:21

    Vous n’avez rien compris, désolé, puisque je préconise le contraire de la chape de plomb. Je préconise au contraire une investigation sérieuse, ouverte, objective.
    Quant à la distinction pubére / prépubère, elle est traditionnelle. On la retrouve en particulier dans les textes de loi arabo-musulmans.



  • jidejeandominique jidejeandominique 15 mars 2010 15:10

    Tout porte à croire que les abus sexuels soient au moins aussi nombreux dans l’Eglise orthodoxe que dans l’Eglise catholique.



  • jidejeandominique jidejeandominique 15 mars 2010 13:18

    Merci de préciser ce que je suis censé avoir nié. Je n’ai pas compris.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité