• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Mao-Tsé-Toung

Mao-Tsé-Toung

un jeune bipède qui étudie ,entre autres la démocratie, en partant de mes interprétations métaphysiques vocationnelles, opposées pour beaucoup à celles des universités du monde entier !
 

Tableau de bord

  • Premier article le 09/06/2018
  • Modérateur depuis le 09/10/2019
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 4 442 121
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de réactions







Derniers commentaires



  • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 8 septembre 2018 03:18

    Dépasser Heidegger ? Il faut revenir à cette première métaphysique humaine, sensée sortir l’humain de la pure croyance, par un savoir relevant de l’entendement entre les éléments et non de leur dichotomie !

    Une sérieuse remise en cause épistémologique s’impose, ceci, en abandonnant le »scientisme« et le »technoscientisme" : la science pour la science et la technique pour la technique ! ! Ce sont les acquits intellectuels du XX è siècle, conclusions hautement philosophiques de la physique quantique, qui peuvent nous y aider.
    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    @Ecométa
    "Une sérieuse remise en cause épistémologique s’impose, ceci, en abandonnant le »scientisme« et le »technoscientisme" : la science pour la science et la technique pour la technique ! "

    Sérieusement ! Où avez-vous étudié Heidegger ?

    Je réponds pour vous :

    NULLE PART !

    Quoique l’on pense de l’homme par ailleurs, pour dépasser Heidegger, il faut se lever tôt ; ce que manifestement vous ne faites pas du tout ! Dugué ici joue un rôle d’animateur genre radio/tv ; la métaphysique à son niveau c’est de la tchatche pure, et vous l’accompagnez très bien sur ce créneau très peuplé -excusez-moi de le dire crument- d’intellos imbéciles !

    Merci quand même à Dugué pour son article et à vous pour vos commentaires



  • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 30 août 2018 13:10

    @astus
    Ok astus et merci



  • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 30 août 2018 02:46
    rosemar 29 août 23:41

    @Mao-Tsé-Toung

    Le dictionnaire de grec ancien, le Bailly...
    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
    @rosemar
    Soyons précis :
    Le magicien grec ou « pharmakon » (« φαρμακον ») ou « pharmakeus » [10] est celui qui fait ou administre les médications.

    Ce mot « Pharmakon » [11] « possède en effet trois sens : 
     1 Drogue médicinale, onguent ;  
     2 Drogue malfaisante, poison. Préparation Magique, opération magique. 
     3 Drogue pour teindre, le fard.

    Le »pharmakos« (φαρμακος) est ainsi celui qui sert de préservatif, de victime expiatoire, par suite est scélérat, misérable[12].
    Le dictionnaire Grec Français [13] donne à »pharmakos« les différents sens de »pharmacien« , »magicien« , »empoisonneur« , »scélérat« et »victime expiatoire« .


    Astus a écrit :
    « Pharmacos  » en grec désigne le médicament et le poison !

    Donc c’est  »Pharmakon" qu’il aurait du écrire !

    Je crois me souvenir que Platon dit que l’écriture est un Pharmakon, à la fois remède et poison

    Merci


  • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 29 août 2018 21:50
    rosemar 29 août 18:18

    @Mao-Tsé-Toung

    Le mot « pharmacon » de genre neutre en grec désigne bien à la fois le remède et le poison...
    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
    @rosemar
    Je vous donne mes sources ; quelles sont les vôtres ?

    Merci


  • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 29 août 2018 15:10
    astus 29 août 10:49

    « Pharmacos » en grec désigne le médicament et le poison

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
    @astus
    Ne disons pas n’importe quoi !

    « Pharmacos » en grec désigne le médicament et le poison

    C’est le camarade Platon qui parle comme ça... à propos de l’écriture (révisez vos cours SVP), en citant son maitre Socrates !

    Plus précisément :

    Un pharmakos est une sorte de bouc émissaire, rituellement expulsé, voire tué dans certaines cités grecques pour écarter un fléau ou quelque malheur.

    CQFD
Voir tous ses commentaires (20 par page)



365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. Attaque à la Préfecture de police de Paris : mensonge d’État ?




Palmarès