• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Clemoutch

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 20/06/2016
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 62 5
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de visites




Derniers commentaires



  • Clemoutch 13 février 2020 21:16

    sinon si pleurnicher sur un porte PUB JC Decaux ne vous interesse pas vraiment, II est toujours possible de decouvrir une histoire appartenent a norte culture que les manuels scolaires n’ont plus vraiment goût a présenter.

    https://www.youtube.com/watch?v=xV4GfHjJAtE



  • Clemoutch 13 février 2020 20:41

    @eric
    Oui tout a fait !!! ils est grand temps que l’on impose une minute de silence pour tous ces abris bus torturés par les hordes de barbares.
    J’ai tenté dans ma petite ville de monter un collectif en soutient pour les vitrines étoilées de 2019. Je compte bien poursuivre cette année. Voulez vous y participer ?

    Aussi ce 17 mars nous avons décidé avec nos honorables et charismatique collègues de se réunir a Versaille (a l’image de Mr C.Ghosn ) pour commémorer le courage de nos ancêtres qui ont en 1871 farouchement defendu les cuisines pendant que l’armée etait missionné de boucher les égouts de Paris avec les cadavres des français !



  • Clemoutch 2 décembre 2019 08:58

    J’adore !!!

    Quand l’ancien monde donne toute son argumentation pour maintenir son petit train train et surtout continuer de stigmatiser l’autre.

    « les trafics de drogue en plein centre-ville, les exactions des »bandes de jeunes", la présence de migrants agressifs entretenus et soutenus et devient invivable.

    « 

     »Marre des incivilités, de la délinquance, de la saleté des trottoirs etc. Le rassemblement national fait désormais des scores honorables à Rennes, et la droite classique vise la conquête de la mairie.

    « 

    Que d’arguments, que de discernements !!

    Je pense pisser dans un violon mais c’est l’occasion de faire partager a nos Republicains comment des »zoulous" étaient capable de s’exprimer il y a 30 ans :

    Ici c’est chacun sa culture, chacun son racisme

    Seulement sur fond blanc, c’est le noir qui reste la meilleure cible
    Les temps changent c’est sûr, mais y a toujours des irascibles
    Ils ont le bonjour d’Henry, d’Arron, Mormeck et Zinédine
    A l’heure où les gens dînent, y en a encore trop qui cherchent
    Pour eux pas de 8 pièces : ils crèchent au parking, tout le monde s’en indigne
    Ca dévalue le quartier, ça effraye mémé
    Et on sait bien ce que mémé va voter
    Du haut de leurs tours de biz’, droites comme la tour de Pise
    Jumelles sur le pif, ils fractionnent, divisent à leur guise
    On s’étonne ensuite que ça finisse en fratricide
    Car tout ce qui compte c’est de gonfler les commandes de missiles
    Vive la démocratie, celle qui brandit la matraque
    Face à des pacifistes : t’es pas d’accord, on te frappe
    Multirécidivistes : c’est jamais ceux-là qu’on traque
    Ils vivent en haut des listes et mettent leurs tronches sur les tracts

    Ce monde agonise, vu ce qu’on y fait, c’était prévisible !!!!

    extrait de IAM, la fin de leur monde

    produit par akhenaton



  • Clemoutch 9 octobre 2017 14:37

    @Robert Bibeau

    Que les 30 glorieuses et la planche à billets ca a du bons pour certains... pour les autres ... on repassera ... demain...



  • Clemoutch 9 octobre 2017 14:33

    Dire que peu importe la nationalité de l’actionnaire il faut continuer a défendre ses conditions de travail.
    C’est dire : Peu-importe quel diable vous fait signer il faut continuer à jouer avec les mêmes dés pipés.

    D’accord : Que l’actionnaire soit Anglais Americains Allemand ou Français ne changent rien en théorie.
    D’accord : Le sentiment nationaliste qui voudrait qu’on soutienne (nous Français) « un fleuron » de l’industrie française c’est aussi avoir le prolétaire sur le billot et les actionnaires qui se marrent !!

    Mais avant d’expliquer que l’industrie capitaliste n’a plus de frontières et que si ont veut continuer a bosser il faut faire avec ce qu’on nous propose. Je comprend pas pourquoi vous n’avez pas commencer par dire que l’industrie capitaliste n’as pas de morale et que la suppression des frontières leur a permis de s’affranchir du rôle contraignant de l’état qui obligeait de garder un minimum de garanties pour le salarié.

    Je ne dit pas qu’il faut retrouver un Etat fort qui garantisse « le minimum » pour le salarié( une idée probablement vétuste qui na plus sa place aujourd’hui), Je dit surtout que si c’est la merde pour certains (les salariés) :
    1) c’est que le monde du travail c’est pas le pays de Casimirs.
    2) c’est que d’autres (fonctionnaires, politiciens, institutions) ont perdus et ou se sont désengagés de leur missions.
    3) l’individualisme et l’egocentrisme permettent de conserver un système hierarchique qui ecrasera toutes bases solide de revendications.

    En faite rien de nouveau sous le soleil si ce n’est que plus sa va moins ca va parceque tout le monde explique qu’il faut continuer dans le meme sens.
    Aussi tout l’intérêt est de retrouver une structure qui nous fait travailler et survivre ensemble ! Et non pas chacun dans son coin !!!
    Mais la il y a du taf !!!!

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité