• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Clemoutch

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 20/06/2016
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 54 5
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de visites




Derniers commentaires



  • Clemoutch 4 décembre 2014 14:49

    Je fait parti des « jeunes » et je suis pourri gaté par rapport à la plus part des jeunes :
    salaire supérieur a la moyene, dépense courante ultra faible, (déplacement vélo, vie en colocation, économi sur l’energie, presque plus de viande pas de luxe , pas de vétement de mode, plus de passion au cout excessives. Bref une vie modeste mais avec un gros salaire.
    Et pourquoi faire l’argent ? le reve de la propriété séloigne de jour en jour... et la sainte église de la consomation me propose une voiture de sport et un i-phone .. Super
    Ce que je voulai dire c’est que l’argent a un impacte non négligeable, mais n’est pas la partie principale.
    Donc l’environement économique (mauvai pouvoir d’achat) serait absorbable mais :
    Nous sommes contraint tout le temps par toute cette bureaucratie qui nous oblige de rendre des comptes à tout le monde,
    Le manque de vision dans notre boulot nous démotive, (on produit des choses, on ne sait meme pas pour qui... ni vraiment pourquoi... )
    La difficulté d’etre mis en concurrence permanente achève les reves. Car si nos reves ne correspondent pas au interets de notre patron alors on a cette gentil phrase qui nous rappel la cellete. « si ca ne te plais pas tu peux changer de boulot » .
    Dans ce monde incertain peu de gens croient et misent sur « la foug » des jeunes.
    Et puis pourquoi se bouger ? Si ce que l’on fait c’est « bien », dans le meilleur des cas on se ferat racheter par un grand groupe ou alors la concurence sera insoutenable...autant directement travailler pour un grand groupe...
    De plus si j’ai bien compris le principe, plus tu montes dans l’échellon économique moins tu as le temps de comprendre ce qu’il ce passe dans l’échellon social. J’ai pas du tout envie de finir vieux riche et tout seul.
    Ou alors je fait comme beaucoup de riche Français Je peux marcher sur la tete des plus faibles pourqu’ils me fassent un escalier vers un podium malsaint. Non j’ai pas envie mes parents mon apris le respect.
    Quand je pèse lépanoussiement des peuples de la terre je me dit que l’on a fait fausse route... alors je ne vais pas continuer a nourrir tout ca...
    Bref ca ne mamuse plus, j’ai beaucoup apris étant enfant et aujourd’hui j’ai l’impression que la seule chose que ce système me propose c’est le repos de mon cerveau et une obéissance complete aux institutions qui m’entourent.
    A l’époque, je me fesait une autre idée de la connaissance, de la liberté et du partage.

    Me vient alors une question : On fait quoi ? on mange de l’OGM on consomme le sang de notre planète et on exploite ceux en dessous de nous pour garder notre niveau de vie ? Ou on se rebelle pour de vrai et on va dans une ZAD pour ce faire insulter de pauvre écologiste sans foi ni loi. Qui saccage tout du monde ne nos parents ?
     « l’entre deux » est loin d’etre facile a trouver. Il n’y a pas beaucoup de place pour le mélange de genre dans notre monde.
    Je ne serai pas une victime, car elle renforce trop la place du bourreau mais ce malaise a dejà des consequences dangereuses il faut le savoir.



  • Clemoutch 5 novembre 2014 15:11

    De manifestation à révolution, Je ne vois que le passage du paint-ball au Famas.
    Ce sont 2 mouvements distincts de par leur ampleur mais identique par leur origine.
    Cette origine : Défendre une cause en sorganisant en foule de manière a ce faire entendre de manière pacifique ou violente selon l’environnement.
    Les révolutions pacifiques ca existe ... (du moins dans le principe).

    Et oui le gouvernement n’écoute pas le peuple, je suis d’accord mais nous somme dans un débat à 3 acteurs : 1) le manifestant ,2) le gouvernement, et 3) le remplaçant du gourvernement.
    si 1 et 2) font un monologue ca n’empèche que 3) écoute.
    et je place derrière 3) beaucoup d’acteurs : cela peut etre des partis politiques, mais aussi des citoyens en attente de responsabilités politique et meme l’armée.
    alors meme si 3) reste un acteur secondaire il n’en ait pas moins important.
    et sur la durée il sera meme acteur principal.
    d’ou la raison de ce battre.

    J’entend completement votre dernier paragraphe. Mais je pense aussi que les tournants de civilisation ne se font pas a travers une strategie de choc mais a travers une longue série de répetition d’actes de contestations qui rentrent dans les moeurs a travers l’heredité et l’éducation.
    Aussi la manifestation est une manière concrete de voir les gents qui sont pret a passer de la théorie aux actes.

    Conclusion : les manifestaions ne sont pas un résultat en sois, mais ce sont les prémices d’une organisation politique alternative permettant la préparation d’une transition. ca resemble un peu a des sondages de la population et comme moi vous savez que les sondages influences. Sinon les politiciens n’en feraient pas.



  • Clemoutch 5 novembre 2014 13:27

    J’ajouterai meme que je trouve completement « inculte » de penser que les manifestations sont inutiles !
    ex : Les révolutions colorées de ses 10 dernières années ont été faite grace a des manifestations.
    Le résultat : une prise de controle des gouvernements par les occidentaux.
    Si ca, ce n’est pas des renversements. !
    Utiliser comme une arme par les occidentaux elle est aussi très crain. A tel point que les gouvernements ont les outils pret pour mobiliser medias, force de l’ordre et tout l’attirail necessaire pour soit :
    1) la ridiculiser, 2) l’extrapoler 3) la laisser pourir. 4) désinformation sur son sujet. etc etc...

    Regardez aujourd’hui la seule chose que les medias disent sur les manifestations de ce weekend sont les violences, Après avoir provoqués et legitimer les violences. Le mot d’ordre est passé.
    et malheuresement le citoyen de classe moyenne qui tient a ses acquis materiel sera touché par ce message.
    Mais heuresement les choses changent (doucement), leur crédibilité commence a etre mise a mal : incitations à la violence, armement disproportionnné ; double discour, faut apaisement etc... etc..
    il faut absolument continuer a poussez pour que les risques qu’ils prennent soit de plus en plus important et ainsi reveler la mauvaise fois.

    Aujourdh’ui a l’age du militaire nucléaire la plus grosse crainte d’un dirigeant c’est la manifestation. donc désoler mais arreter de dire que ce sont des pieges a cons. Ce n’est pas possible d’etre aussi crédule !



  • Clemoutch 5 novembre 2014 09:44

    Quand je voi la quantité de connaissances et d’actions a mener pour détricotter leur monstre Européen parfois je me surprend a penser que l’on y est résigné.

    Après je suis content de voir que certain parti politique ce battent pour une démocratie et merci de garder pignons sur rue parcequ’un jour il faudra bien amputé et ce jour la jespère que les chirurgiens seront ce qu’ils font et surtout qu’ils arriveront a travailler ensemble.



  • Clemoutch 5 novembre 2014 08:37

    Negliger l’importance d’une manifestation c’est vraiment negliger les éléments déclencheur de transitions de civilisation a travers le globe ses 2 derniers siecles.
    Peut etre que les effets au premier abort semble desservir la cause mais les effets secondaires sont importants et débouchent sur un changement.
    Enfin comme les citations sont à l’honneur j’ajouterai : « Les crimes des foules est un cas particulier de leur spychologie et ne serait décrire leur composition mental, tout comme essayer de décrire la spychologie d’un homme en ennonçant seulement ses vices ». G Lebon spychologie des Foules 1885.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité