• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Eliane Jacquot

Eliane Jacquot

Economiste

Tableau de bord

  • Premier article le 07/07/2014
  • Modérateur depuis le 17/06/2015
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 30 76 800
1 mois 1 2 11
5 jours 1 1 11
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 1 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de réactions













Derniers commentaires



  • Eliane Jacquot Eliane Jacquot 17 janvier 17:18

    @Fergus

    1:Il s’agit d’une accusation trop grave pour ne pas citer le texte intégral publié par sa fille, qui évoque à juste titre des dénonciations calomnieuses , à la suite du délire qui s’est emparé des médias parisiens intellos bobos et de la presse à scandale à propos de l’ « Affaire Matzneff »

    " Pédophiles 

    Françoise Dolto fait depuis peu l’objet d’une attaque sur le net à propos de ses soi-disant prises de position pro pédophiles. Il s’agit d’une malveillance contre laquelle nous sommes impuissants puisque la loi française ne nous permet pas de réplique légale, on a le droit de diffamer les morts. De quoi s’agit il ?

    - D’abord d’un amalgame entre deux pétitions, l’une demandant l’abaissement de la majorité sexuelle que Françoise Dolto avait signée en compagnie de personnes très éminentes. L’autre demandant la libération de pédophiles avérés et condamnés qu’elle n’a bien entendu pas signée. Mais il se trouve que certaines personnes, pro pédophiles notoires, ont signé les deux pétitions. Cette affaire avait déjà été évoquée avec la même confusion il y a quelques années à la radio, j’avais obtenu une droit de réponse sur la même antenne à la même heure un mois plus tard. cf l’article que j’avais écrit dans le monde à ce propos. J’ajoute que tout cela se passait dans les suites à l’époque du suicide de Gabrielle Russier, professeur qui avait entretenu une relation avec un de ses élèves.
    - De citations tirées de leur contexte dans lesquelles Françoise Dolto parle de l’inconscient et non du registre conscient. Cela dénature totalement ses propos bien évidemment.
    - Des extrait d’un interview que j’ai retrouvé annoté de sa main disant que cela ne correspondait pas à ce qu’elle avait dit et que c’était affreux. Mais il est vrai qu’elle n’a pas attaqué les auteurs en justice car cela n’était pas son genre et elle était déjà très malade.

    Tous ceux qui connaissent son œuvre et sa personne ne sauraient accorder le moindre crédit à ces dénonciations calomnieuses. Françoise Dolto a toujours défendu farouchement la causes des enfants et il est bien évident que défendre les pédophiles ne pouvait faire partie de ses combats. Il s’agit d’une volonté délibérée de lui nuire, pour des raisons que j’ignore, dans laquelle j’ai été instrumentalisée. En effet j’ai en toute bonne fois rappelé au téléphone leur auteur, qui m’avait prévenue de ses intentions, pour tenter de comprendre ce qui l’animait et de lui expliquer la réalité, mais au moment de cet échange je n’avais pas les documents sous les yeux, il en profite pour me décrire comme bredouillante et tombant des nues…cette manière d’utiliser cet échange en dit long sur l’état d’esprit de l’auteur de cette cabale.

    Catherine Dolto »

    2 :On peut aussi consulter sur le même site quelques éléments biographiques à propos d’une grande dame du siècle passé ,dont le travail a fait avancer la connaissance et les thérapies associées sur un ensemble de pathologies infantiles jusque là méconnues , en développant une éthique de la psychanalyse d’enfants .

    Mais sa pensée complexe a donné lieu à toutes les dérives d’interprétation que l’on retrouve aujourd’hui dans les médias .

    http://www.dolto.fr/qui-est-francoise-dolto-une-personnalite-du-vingtieme-siecle.html



  • Eliane Jacquot Eliane Jacquot 1er janvier 09:48

    Sylvain Rakotoarison

    Je vous souhaite en retour une année 2020 lumineuse, harmonieuse , et pleine de nouvelles contributions au fil du temps . 



  • Eliane Jacquot Eliane Jacquot 20 décembre 2019 17:54

    Je souhaite partager ici quelques remarques personnelles à propos de l’homme .

    La peinture de Nicolas de Staël reflète la trajectoire de son existence . Sa vie se confond avec les déchirements de son siècle . Il est né à l’aube de la première guerre mondiale qui s’achève avec la révolution russe en 1917 marquant une rupture pour ce descendant de la noblesse de Saint-Pétersbourg . On retrouve tout au long de son œuvre le drame de l’enfance , les années d’errance après le déracinement , le dénuement d’une vie de bohème , l’âme slave , ainsi que le regard puissant et mélancolique de ce météore .

    La musique est omniprésente , dans ses gènes comme sur ses toiles . Une analyse psychanalytique de son œuvre ferait sans doute resurgir les traumatismes de l’enfance, la lutte constante entre éros et thanatos ,conduisant chez lui à la victoire finale de la pulsion de mort au terme d’un incessant travail marqué par les soubresauts de la sensibilité et de la passion .« Mais le vertige, j’aime bien cela , moi. J’y tiens parfois à tout prix, en grand. »1954

    Il a laissé plus de 1000 tableaux , autant de dessins, une abondante correspondance et des liens d’amitié durables avec des écrivains, poètes, critiques qui stimulèrent ses recherches et ses hésitations . Il a laissé l’énigme d’une vie menée tambour battant .

    C’est pour l’ensemble de ces raisons que j’aime Nicolas de Staël , sa puissance émotionnelle , sa personnalité extrêmement attachante , son refus hautin de toutes les écoles, à l’encontre des diktats d’une époque qui le sommait de choisir entre abstraction et figuration . Son parcours brille d’un éclat singulier dans l’histoire de l’art du XX ème siècle



  • Eliane Jacquot Eliane Jacquot 19 décembre 2019 19:12

    @uleskiserge
    Je suis allée sur votre blog et j’ai découvert entre autre un article très opportun sur France Culture ( Ou l’esprit de fermeture , à mon sens...) 
    http://serge-uleski.over-blog.com/2019/11/france-culture-complaisance-parti-pris-et-censure.html
    Je vous incite à le publier au moment de cette interminable et inappropriée grève de Radio France . 



  • Eliane Jacquot Eliane Jacquot 19 décembre 2019 16:24

    @uleskiserge
    Bonjour, 

    Si vous m’aviez lue , vous auriez compris que mon propos est de décrire l’itinéraire d’un artiste, et non pas de porter un jugement sur sa surévaluation le marché de l’Art Contemporain .

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès