• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Eliane Jacquot

Eliane Jacquot

Economiste

Tableau de bord

  • Premier article le 07/07/2014
  • Modérateur depuis le 17/06/2015
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 30 75 798
1 mois 1 1 9
5 jours 1 0 9
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 1 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de réactions













Derniers commentaires



  • Eliane Jacquot Eliane Jacquot 23 octobre 2014 15:31

    @Par Pere Plexe


    Bonjour,

    Je vais essayer de répondre à vos interrogations :

    « J’aurais aimé pouvoir lire quel étais précisément le projet électoral dénoncé par les manifestants »

    Le débat qui a donné lieu au mouvement « Occupy Central »engagé en Janvier 2013 est cristallisé par l’interprétation d’un article de la loi fondamentale au niveau de la nomination du nouveau chef de l’exécutif en 2017, devant être élu au suffrage universel. Or, la position de Pékin est actuellement la suivante : « Le chef de l’exécutif doit être une personne qui aime le pays et Hong Kong...C’est une exigence de base de la politique du « un pays , deux systèmes »( South China Morning Post , 10 Juin 2014).

    Vous pouvez aussi lire dans mon texte :

    « Pour l’élection de 2017, les autorités chinoises veulent mettre en place un filtrage des candidats sous la forme « d’une personne qui aime le pays et Hong Kong... »,seuls deux ou trois candidats sélectionnés par le Parti communiste chinois, auront le droit de se présenter, neutralisant ainsi tous les opposants potentiels. »

    Je vous remercie de m’avoir lue,



  • Eliane Jacquot Eliane Jacquot 22 octobre 2014 14:49

    (2)/(2)
    - Le point de vue de Barthélémy Courmont, chercheur associé à l’IRIS et rédacteur en chef de Monde chinois, nouvelle Asie :

    Nous sommes en 2014. La Chine est la deuxième puissance économique mondiale, sa population voyage – y-compris à Taiwan depuis 2008, et où les touristes chinois découvrent par millions la réalité d’une société démocratique, qui plus est dans leur langue ! – et c’est en Chine qu’on compte le plus grand nombre d’internautes. Certes le réseau est fortement surveillé (ce qui au passage montre bien à quel point la question est prise au sérieux par l’Etat-parti), en particulier à l’occasion de commémorations symboliques comme le 4 juin ou lors de mouvements comme celui des parapluies à Hong Kong ou des tournesols à Taiwan, mais l’information passe malgré tout dans des proportions infiniment supérieures à ce qui était possible il y a une génération, et génère bon nombre de débats. Les Chinois, les jeunes en particulier, s’interrogent sur la démocratie, sur la course au profit dans laquelle leur « système », pour reprendre ce critère, les emprisonne, et sur un exemple de démocratie chinoise qu’ils suivent de près : Taiwan. Sur cette base, et parce qu’il s’agit cette fois d’un territoire que Pékin contrôle vraiment, ce qui n’est pas le cas de Taiwan, il est hautement probable que le mouvement des parapluies de Hong-Kong aura des répercussions importantes en Chine, même s’il est encore impossible de savoir dans quelles proportions.

    http://www.affaires-strategiques.info/spip.php?article10086

    Je vous remercie de votre attention,



  • Eliane Jacquot Eliane Jacquot 22 octobre 2014 14:47

    Bonjour à toutes et à tous :


    Très étonnée par la virulence des propos à mon encontre, je voudrais informer mes détracteurs des points ci-après qui me paraissent essentiels au niveau du débat démocratique :

    (1)/(2) :Hong Kong tout comme Singapour en Asie du Sud -Est est resté un paradis fiscal, faisant partie d’après le classement Forbes , du Top 10 des paradis fiscaux de par le monde  :

    En tant que centre financier asiatique, la zone franche séduit aussi bien les entreprises multinationales , que les entrepreneurs du monde entier, attirés par les opportunités économiques et le laxisme de la politique fiscale locale.La grande souplesse de la constitution d’une société hongkongaise offre la possibilité de l’utiliser comme société offshore , sans y développer d’activité. D’autre part, en vertu du principe de territorialité, le taux d’imposition est de 0 % sur les bénéfices réalisés hors de Hong Kong,et de 17,5 % sur les bénéfices réalisés sur le territoire, un taux très en dessous de la moyenne mondiale.Par ailleurs , la ville respecte le secret bancaire de manière stricte, ce qui permet à des entreprises de s’y maintenir en toute confidentialité.

    Enfin, l’OCDE a menacé de mettre Hong Kong sur la liste noire des pays non coopératifs en matière fiscale .On est pleinement ici dans le schéma qualifié « un pays, deux systèmes », imaginé par le dirigeant Deng Xiaoping .




  • Eliane Jacquot Eliane Jacquot 30 septembre 2014 15:04

    Bonjour à tous,

    A la suite de vos remarques, je voudrais souligner :

    Le Parc National du Mercantour et le Parco Naturale Alpi Marittime en Italie,jumelés depuis 1987, ont proposés récemment le classement de leurs territoires au « Patrimoine Mondial de l’Humanité de l’Unesco ».A terme, leur objectif est de constituer un seul parc à vocation européenne, visant entre autres à favoriser les échanges et les liens culturels entre leurs populations au travers d’un Groupement de Coopération.

    L’important est qu’il perdure longtemps des espaces préservés dans nos territoires.

    N’hésitez pas à cliquer sur ce magnifique lien :

    http://www.mercantour.eu/index.php/activites-humaines/vers-un-parc-europeen

    Et merci de m’avoir lue.



  • Eliane Jacquot Eliane Jacquot 8 juillet 2014 16:29

    Je remercie toutes celles et ceux qui ont bien voulu lire cette contribution.

    Pour aller plus loin dans l’approche que j’ai choisie à propos du devenir de cette compagnie maritime, je conseille le lien suivant(savoureux) :

    http://alainverdi.tumblr.com/post/86981735198/sncm-derniere-tempete-avant-naufrage-le-plan

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès