• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Eliane Jacquot

Eliane Jacquot

Economiste

Tableau de bord

  • Premier article le 07/07/2014
  • Modérateur depuis le 17/06/2015
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 30 75 799
1 mois 1 1 10
5 jours 1 0 10
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 1 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de visites













Derniers commentaires



  • Eliane Jacquot Eliane Jacquot 31 mars 13:40

    Menaces d’effondrement de certains Etats du continent Africain


    Nul n’est censé ignorer que l’Afrique est confrontée à une explosion démographique , de grandes inégalités de revenus , sur fond d’appareils d’Etat corrompus . Le continent, qui regroupe deux milliards d’habitants subit de plein fouet le dévissage du prix du baril de pétrole , tombé récemment en deçà de 25$(Brent Mer du Nord ), son cours aujourd’hui est de 23,48 $ . L’Afrique sera très vulnérable aux politiques menées par les pays riches tant qu’elle exportera ses matières premières aux cours volatiles en attendant de recevoir en retour des ressources financières aléatoires .

    Dans ce contexte , trois pays , l’Algérie, l’Angola et le Nigéria sont fortement dépendants de la production d’hydrocarbures .

    Avec une économie rentière fondée sur le pétrole qui représente 95% des exportations et plus de 60% des recettes fiscales , la marge de manœuvre de l’Etat Algérien est limitée dans un pays où la situation économique se dégrade inexorablement . Pour équilibrer son budget, le pays aurait besoin d’un baril à 116 $ , au niveau de production actuel . A cela se juxtapose une crise politique et sociale aiguë.

    En Afrique Australe , l’Angola, deuxième producteur de pétrole du continent , qui représente 40% de son PIB , peine toujours à se relever de la chute des cours de l’or noir entamée à l’été 2014 . Bien que puissance politique et militaire régionale, on y observe une grande corruption au niveau des élus et des milieux d’affaires .

    En Afrique de l’Ouest le Nigéria , première puissance et pays le plus peuplé d’Afrique peine à diversifier une économie très dépendante aux revenus pétroliers qui représentent 90% des exportations et les deux tiers des recettes fiscales . Tout en abritant plus de personnes vivant dans l’extrême pauvreté qu’aucune autre nation, une grande criminalité organisée menace le cœur de son système .

    Dans le même temps, la « ruée vers l’Afrique » pour y trouver des marchés et y contrôler les abondantes ressources naturelles est de plus en plus d’actualité . On y retrouve la France, ancienne puissance coloniale , la Russie, la Chine , le Japon, les pays du Golfe persique ...Leurs dirigeants sont-ils conscients que la guerre des prix du pétrole déclenchée par l’Arabie Saoudite lors du week end du 7 mars dernier aura des répercutions dramatiques et non quantifiables sur les pays producteurs , tant qu’elle perdurera ?




  • Eliane Jacquot Eliane Jacquot 14 mars 13:42

    @Pierre

    Merci pour votre description géopolitique très complète sur les fluctuations aberrantes des prix de l’Or Noir , liées aux guerres intestines des nations productrices , qui tient une grande place dans la crise financière actuelle , et ne fait que l’accentuer.

    Pour rester dans la légèreté sur ce sujet ,je vous recommande de feuilleter cette BD. Elle retrace la place centrale de l’industrie pétrolière dans les conflits géopolitiques centraux du 20 ème siècle au travers de la puissance éco et financière de ses majors (les Sept Soeurs ).

    En librairie : la BD « La malédiction du pétrole » (extraits)

    Le pétrole est la première source d’énergie consommée dans le monde (31,4% du mix de 2018 en énergie primaire selon les dernières données de l’AIE(1)). L’histoire de son développement et son import...

    connaissancedesenergies.org



  • Eliane Jacquot Eliane Jacquot 13 février 14:04

    @Samson
    Un grand merci à vous.



  • Eliane Jacquot Eliane Jacquot 13 février 14:03

    @oncle archibald

    J’ai vu aussi ces deux éblouissantes expos en 2013, dans le cadre de " Marseille, Capitale européenne de la culture . "

    La génération des Monet, , Renoir, , Cézanne, Gauguin , Van Gogh et plus tard Braque , Bonnard , Matisse , Picasso , De Staël ont abordé le Midi en nouvelle terre sacrée . Ce territoire est devenu un véritable atelier à ciel ouvert de part sa grande intensité lumineuse . Lumière verticale, couleurs irradiantes, et sans doute aussi attrait d’une vie plus authentique et sereine , le Midi , ou plutôt tout l’arc méditerranéen , de Collioure à Menton a agit comme un aimant pour les artistes, . Et ce territoire est passé du grand atelier à ciel ouvert imaginé par Van Gogh qui ne verra pas le jour à un véritable laboratoire de la modernité , fauvisme, cubisme et expressionnisme .

    Sous le soleil exactement ...



  • Eliane Jacquot Eliane Jacquot 13 février 12:05

    Antonin Artaud a bien décrit la puissance du ressenti face à son œuvre « Il n’y a pas de fantômes dans les tableaux de Van Gogh , pas de visions, pas d’hallucinations . C’est de la vérité torride d’un soleil de deux heures de l’après – midi »

    et aussi 

    « Non, Van Gogh n’était pas fou, , mais ses peintures étaient des feux grégeois, des bombes atomiques, dont l’angle de vision, à côté de toutes les autres peintures qui sévissaient à cette époque, eût été capable de déranger gravement le conformisme larvaire de la bourgeoisie second Empire et des sbires de Thiers, de Gambetta, de Félix Faure, comme ceux de Napoléon III. Car ce n’est pas un certain conformisme de mœurs que la peinture de Van Gogh attaque, mais celui même des institutions. Et même la nature extérieure, avec ses climats, ses marées et ses tempêtes d’équinoxe ne peut plus, après le passage de Van Gogh sur terre, garder la même gravitation. »

     Antonin Artaud, Van Gogh le suicidé de la société

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès