• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Olivier Perriet

Olivier Perriet

Réveillé d'un long coma, j'ai beaucoup de servilité à revendre. Je me suis renfin retrouvé un maître en la personne de Vladimir P. :
J'entends poursuivre ma dure lutte de Grand Résistant de la 25e heure contre l'impérialisme états-unien alors qu'il est mort depuis 10 ans déjà.
Je me suis vigoureusement élevé contre l'intervention militaire en Libye de 2011.... 5 ans après. Je soutiens à donf Bachar el Assad en Syrie depuis que Vladimir le fait .... près de 5 ans après le début de la guerre civile.
J'ai voté François Hollande en 2012 pour virer Sarkozy, après avoir voté Sarkozy en 2007.
Je suis opposant à la politique de Macron, évidemment, et ce depuis le 6 mai 2017, c'est-à-dire avant même qu'il ait fait quoi que ce soit.
Je suis donc fort limité, et sans beaucoup d'honnêteté, mais putain, qu'est-ce que ça fait du bien de beugler des approximations dans une meute aussi médiocre que soi !

Tableau de bord

  • Premier article le 09/11/2006
  • Modérateur depuis le 05/03/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 56 6177 1674
1 mois 0 129 0
5 jours 0 22 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 114 105 9
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de visites













Derniers commentaires



  • Olivier Perriet Olivier Perriet 24 novembre 22:48

    @moderatus

    Achernement je ne sais pas, mais c’est comme pour Fillon : la justice est très dépendante des médias. À partir du moment où des faits s’étalent dans tous les journaux, la justice est obligée de s’en saisir même si c’est des affaires vraisemblablement bidon. Et à partir du moment où un homme public est mis en examen ou fait l’objet de recherches judiciaires, il est poussé hors du jeu qu’on le veuille ou pas.

    Sur un autre sujet Sarko a bien instrumentalisé ça avec Clearstream contre Villepin (pas grand chose à reprocher à DDV mais le mouiller a suffi et ça a duré plusieurs années)



  • Olivier Perriet Olivier Perriet 24 novembre 19:20

    Non je trouve que les 2 se ressemblent trop : homme d’action vous dites pour Sarko ? Vous oubliez les reproches qu’on lui a fait au bout de son mandat. En gros d’être une grande gueule. C’était le slogan de Fillon en 2017 : « je vais enfin faire ce qui n’a pas été fait quand j’étais 1er Ministre, suivez mon regard ».





  • Olivier Perriet Olivier Perriet 24 novembre 14:02

    @agent ananas

    « Regorge de preuves », rien que ça... Vous n’avez pas peur du ridicule au moins :

    la seule preuve, c’est le « témoignage » du fils de Khadafi, qui n’avait aucune raison de mentir, puisque la France le bombardait en 2011. On aurait été aussi énervé à sa place.
    D’ailleurs, on peut toujours aller lui poser des questions, puisqu’il est incarcéré à Zintan, Libye.

    Sinon, il y a aussi Médiapart qui a retrouvé « des reçus » (MDR : signés de la main du Guide ? ) dans les ruines de la Banque Centrale de Tripoli.

    Enfin, preuve irréfutable, le montant des financements libyens équivaut au coût complet de la campagne de Sarkozy de 2007 : je croyais qu’il y avait une Commission des comptes de campagne... Elle n’a rien vu, elle aussi smiley

    Toute cette affaire est du bidon depuis le début :
    Sarko n’avait pas besoin des sous de Khadafi, il avait déjà les moyens du Ministère de l’Intérieur...



  • Olivier Perriet Olivier Perriet 24 novembre 11:40

    C’est très très très difficile de revenir quand on est éloigné du pouvoir :

    Même De Gaulle a mis presque 20 ans pour le faire, et il n’y serait sans doute jamais parvenu s’il n’y avait pas eu la pression armée d’Algérie.

    Et c’était De Gaulle, d’ailleurs à part lui je ne vois aucun précédent en France ou à l’étranger (?). VGE était éternellement sur le retour par ex.

    Je vois un autre inconvénient, qui est que Macron ressemble trop à Sarkozy, sur plein de points de vue.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité