• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Jean Charles Guerrini

Jean Charles Guerrini

Jean Charles Guerrini
Corse avant tout, mon enracinement à la Nation Corse ne m’a jamais éloigné des combats menés par les progressistes républicains.
Autodidacte, Officier de réserve parachutiste, Informaticien et Dirigeant de TPE mais aussi père de 6 enfants, c’est entre ces points de repères que mon inspiration 
guide parfois ma plume.
Au plan politique, je suis un militant écologiste (affaire du Vazzio) et profondément mais discrètement nationaliste depuis 1977, puis j’ai eu le privilège en 1988 d’être un des membres fondateurs d' I Verdi Corsi puis plus tard des Verts en Corse. Cette aventure me conduira à être en 1997, leur candidat aux Législatives à Bastia et ma suppléante était une élue qui siège actuellement à l'exécutif de la CT Corse. Professionnellement je suis un informaticien passionné par Linux depuis 1989 et développeur d'applications. Un domaine qui sera l'avenir de la Corse.
Membre du Collectif Index Orion animé par Pauline GAVRILOV, je participe aux travaux dédiés à une économie alternative.

Tableau de bord

  • Premier article le 24/10/2014
  • Modérateur depuis le 05/01/2016
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 4 37 371
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 5 1 4
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de réactions







Derniers commentaires



  • Jean Charles Guerrini Jean Charles Guerrini 9 janvier 2016 10:42

    Ce qu’il s’est passé à Cologne et dans d’autres villes d’Allemagne s’est déjà produit en France et plus particulièrement à Paris dans le quartier Latin au début des années 70 un soir de 31 décembre. 

    J’ai vécu ce genre de scène accompagné de mes soeurs qui ont subi les assauts de dizaines de maghrébins qui sous prétexte de « bons voeux » sautaient sur toutes les femmes qui passaient. L’une de mes soeurs a été protégée par un groupe de vietnamiens qui l’ont amenée à la station Saint Michel et l’autre j’ai réussi à la faire protéger grâce à un ami algérien qui est intervenu violemment en arabe pour la laisser se dégager. 
    D’ailleurs Rachid était livide après cet épisode sordide et je me rappelle toujours de sa phrase en revenant vers le métro : « j’ai honte ».
    Les CRS stationnés devant la fontaine St Michel ont chargé plus d’une heure après et ce sont plus de 80 plaintes pour viol qui ont été déposées dans les heures qui ont suivi.


  • Jean Charles Guerrini Jean Charles Guerrini 8 janvier 2016 12:39

    @Doume65
    Ce sont les paroles qui ont été prononcées contre les pompiers à côté du « vous n’êtes pas chez vous »



  • Jean Charles Guerrini Jean Charles Guerrini 7 janvier 2016 12:09

    @C BARRATIER
    Pas la peine de répondre à ce genre de post habituel où on retrouve les appréciations caricaturales des propos de comptoir.

    Si la Corse est encore belle comme vous dites c’est grâce au sacrifice de dizaines de jeunes qui ont sacrifié leurs vies, leurs familles et leur avenir pour la défendre.
    Même si leurs méthodes ont parfois été condamnables ils ont su protéger leur terre.
    Et puis les « terroristes » corses n’ont jamais arrosé les terrasses des cafés parisiens à coup de Kalach ou de ceintures d’explosifs conscients que leur ennemi n’était certainement pas le peuple français mais l’Etat français.
    En quarante années de lutte clandestine donnez moi un seul exemple d’un innocent qui aurait subi le « terrorisme corse » : personne !
    Alors arrêtez avec vos propos inconsistants. Contentez vous de les tenir au bar des sports, votre auditoire en sera satisfait entre deux verres de vin blanc.



  • Jean Charles Guerrini Jean Charles Guerrini 6 janvier 2016 12:07

    @Mohammed MADJOUR
    Mais quel rapport avec le texte ?



  • Jean Charles Guerrini Jean Charles Guerrini 6 janvier 2016 10:53

    @TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE


    Toi tu dois être chef d’escadrille ?
    Me trompes-je ?

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité