• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


perlseb 10 septembre 2012 16:00

Il reste encore un petit potentiel de « croissance » : quelques forêts (Amazonie, Indonésie) ne sont pas encore rasées et remplacées par des champs. L’écologiste non malthusien ne pourra pas s’opposer à la suppression de ces dernières forêts puique cela permet à un plus grand nombre d’individus de manger.

Mais il est clair qu’après (plus d’ilôt non exploité), si les gens ne savent pas s’alimenter en synthétique quasi exclusivement (genre « soleil vert »), ce qui nous attend va être explosif.

De toutes façons ça ne sera pas intéressant (s’alimenter en synthétique, très peu pour moi) et se battre pour les ressources (guerre ou responsabilité personnelle évidente dans la famine des autres) ne sera pas très « humain » justement. Par excès d’humains, le futur ne sera pas « humain » (soit artificiel, soit barbare).

Quant à ceux qui s’imaginent pouvoir aller détruire une autre planète à 4,2 milliards d’année (près d’Alpha centauri) pour donner un sursis à l’humanité, laissons-les rêver : nous crèverons dans notre berceau parce que nous le cassons bien avant de savoir marcher.




Palmarès