• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


aberlainnard 10 septembre 2012 21:35

Merci Abou Antoun !

Mais je vois que vous aviez déjà réagi à la même phrase empruntée à l’auteur.
Oui, je pense comme l’auteur et vous-même. Ce que l’humanité est en train de vivre est très fortement lié aux limites physiques des ressources naturelles. Ce n’est pas une crise qui sous-entend l’idée de cycle. C’est probablement une inflexion historique dans l’évolution de l’espèce humaine.
Les nouvelles énergies qu’ont été les énergies fossiles et qui ont permis des progrès phénoménaux de productivité sont en voie de raréfaction. Il nous faudra d’ici peu revenir aux vieilles énergies renouvelables que sont l’éolien, l’hydraulique, le solaire et la biomasse mais qui ont été et seront bien moins généreuses, malgré tous nos efforts, que notre cher pétrole élaboré gratuitement par la nature en quelques centaines de millions d’années et épuisé en deux siècles.
Fin d’un joli rêve !






Palmarès