• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


bakerstreet bakerstreet 18 novembre 2013 15:07

Bonjour Nabum


Le foot a depuis pas mal d’années (damnées), déjà, déchaussé ses chaussures à crampons pour jouer dans d’autres compartiments, qui lui étaient autrefois étanches. 
Economie, politiques, happy few, moeurs........
Le fric gagne les cales, et menace la stabilité du Titanic,dont on se demande s’il arrivera en amérique. 
Mais ce pays existe t’il encore ?

Rubrique humour involontaire aussi !
Le foot est vraiment partout !

Car comment ne pas rire en écoutant ces pseudo analyses de joueurs, entraineurs....
Novlangue insipide et robotique que l’on peut sans forcer immiter :

« Nous avons une grande équipe, avec de grandes individualités, qui ne demandent qu’à révéler leur potentiel....C’est pas logique avec nos qualités, ces résultats, passeque sur le papier y a pas photo, on est vraiment les meilleurs, qu’on évolue dans des grands clubs..... Ce qu’il faut c’est retrouver notre confiance, nos fondamentaux.... Ensuite le résultat suivra ! ...Bien sûr, il faut qu’on se parle entre nous, qu’on communique.... Peut être qu’on s’est pas assez parlé, c’est vrai ! ....
Il n’ya que comme ça qu’on s’en sortira tous ensemble par le haut, et en retrouvant cette logique de résutat qui nous fuit un peu..... Ce n’est qu’une question de temps, aussi je demande au public qui nous a toujours encouragé de toujours nous soutenir, car c’est notre douzième homme sur le terrain ! 

Que représentent au fond ces types ?
Leurs intérets, leur marque, leur famille, leur clan, leur club.....En quelle position sur la grille de départ arrive la marseillaise ?

Chacun y va de sa solution, au café du commerce.
J’ai la mienne :
Ne faire jouer en équipe de france que des joueurs de deuxième, voir de troisième division. 
 « Ca va pas la tête ! » Me direz vous
Pourtant moi, je ne vois que des avantages. Les mêmes qui vous vont rêver, le jour de la rentrée des classes : De nouvelles têtes, des trousses toutes neuves, une volonté de travailler à fond, de ne pas se foutre de la gueule du monde !

Je ne suis pas sûr que la métaphore scolaire soit néanmoins la bonne ! 
Des profs, j’en suis sûr, vont me faire perdre mes illusions et ma candeur. 

En tout, cas réflichissez y, à cette proposition, qu’on pourrait étendre aux tour de france : Plus que des amateurs, des équipes de cinq coureurs maximum, afin d’éviter les mafias, genre US postal. 

En tout cas, ça remettrait une couche de peinture fraiche sur le portail pourri, si bien que de loin, on pourrait se faire avoir, l’espace d’un match, le temps de regarder le maronnier dans la cour. 

« Qu’est ce que la vérité, maitre ? » Demandait le novice.
« La vérité....Regarde le poteau de but dans la cour ! »



Palmarès