• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Layly Victor Layly Victor 30 octobre 2014 22:36

Pour aristoto : si une galaxie s’éloigne, à cause de l’effet Doppler, le spectre qu’elle émet est décalé vers les basses fréquences, donc vers le rouge. Si on l’observe à intervalles réguliers, on voit un décalage progressif (red shift), ce qui veut dire que son mouvement d’éloignement est accélèré, comme dans une explosion. Ce mouvement d’explosion devrait ralentir à cause de la gravitation. Or, des mesures récentes montrent qu’il a tendance à accélérer. D’où l’hypothèse de l’énergie noire, dont on ne sait rien pour l’instant.
pour jimmy : effectivement, la théorie du big bang heurte l’intuition, et vous vous posez des questions pertinentes. En fait, en remontant le temps, la physique des hautes énergies postule qu’il y avait un état de densité d’énergie tellement élevée qu’il n’y avait même pas de différence entre la matière et le rayonnement électromagnétique, et que toutes les interactions étaient une force unique. La théorie conduit à postuler l’existence d’un temps, dit temps de Planck, ou mur de Planck, en deçà duquel les lois de la physique actuelles ne sont pas opérantes, principalement parce que nous n’avons pas de théorie quantique de la gravitation. Par conséquent, il est impossible de savoir ce qu’il y avait avant le temps de Planck (les cosmologistes n’excluent pas plusieurs univers). Donc, on ne sait rien, seulement le fait que les observations actuelles sont cohérentes avec un modèle.
Si vous voulez en savoir plus, je vous conseille le livre de Trinh Xuan Thuan : « la mélodie secrète » qui est passionnant, et sans mathématiques (Fayard)




Palmarès