• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


jpm jpm 21 avril 2015 11:20

Bonjour JL,

L´idée de considérer le coût d´un salarié à domicile comme des frais professionnels déductibles du revenu du particulier employeur est un peu déconcertante de prime abord. Pourtant, c´est plus ou moins la même chose qu´une profession libérale (médecin ou avocat) qui emploierait une secrétaire pour pouvoir consacrer plus de temps à son occupation professionnelle.

Dans le cas d´une profession libérale, l´employeur va pouvoir déduire le coût de son employé de l´ensemble de son chiffre d´affaire qui constitue son revenu primaire, ce qui lui permet de déclarer un bénéfice moindre, et donc de payer moins de cotisations et de taxes.

Je propose donc d´appliquer la même chose pour les particuliers employeurs… et donc de réduire artificiellement leurs cotisations et taxes sur leurs propres revenus en les transférant vers l´employé à domicile. Evidemment comme ces cotisations sont déjà calculées et versées par l´entreprise employant le particulier employeur… je propose donc que les droits revenant à l´employé à domicile soient prélevés directement sur le compte Urssaf de son employeur.

C´est donc une forme de transfert de richesses et de partage des tâches domestiques. Celui qui préfère les accomplir lui-même peut s´arrêter de travailler… celui qui préfère continuer son travail à l´extérieur pourra se faire aider en contrepartie, il devra transférer une partie de son salaire net et des droits sociaux (retraite, chômage, Indemnités journalières) a la personne qui bosse pour lui.




Palmarès