• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


jaja jaja 28 avril 2015 16:16

@andromerde95

« l’un des cadres de cette milice, le militant d’Ordre Nouveau (l’ancêtre du FN) Jean- Claude Nourry, va tenter de vendre son savoir-faire à d’autres patrons en faisant circuler un document sur « l’infiltration gauchiste dans les entreprises et les moyens d’y faire face »…

« Ainsi, le 12 avril 1972, un commando de plusieurs dizaines de gros bras armés de manches de pioche, commandés par le colonel Cocogne et Hourdeaux (le nervi d’Ordre Nouveau), va « évacuer » par la force les ouvriers qui occupent l’usine de Saint-Étienne depuis le 4 avril, les attaquant par surprise et les matraquant violemment pendant leur sommeil. Mais, dès le lendemain, les grévistes reviennent en force, soutenus par des ouvriers d’autres entreprises, et mettent les mercenaires en déroute. La plupart s’enfuit. Il ne reste plus qu’un petit groupe autour du colonel, qui ne devra son salut qu’à l’intervention des CRS – lesquels n’avaient pas bronché jusque-là… »

La suite ici :
http://npa29.unblog.fr/2014/06/24/milices-patronales-fascistes-et-truands-au-service-du-capital-essf/

On s’est sans doute battus contre des fantômes smiley




Palmarès