• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Pascal L 12 septembre 2015 09:14

@doctorix
Tout d’abord, je tiens à signaler à tous ceux qui trouvent mes propos ridicule que j’ai fais de l’ingénierie sur un système équivalent dans les années 80. Ce système est maintenant totalement obsolète alors qu’il était bien supérieur au Buk. La nature des trajectoires ne m’est pas inconnu et si je dis qu’on pouvait faire des trajectoires en cloche et finir sans carburant pour augmenter la portée, c’est que nous le faisions. Si nous le faisions, les Russes également puisque la zone des essais était remplie de chalutiers russes avec des chaluts rouillés… Avec ce que j’ai déjà dit sur AVox, un expert du domaine peut sans problème trouver mon nom à partir de mon prénom.


Le fait de publier ou commenter sur AVox ne crée pas la vérité et ne fait pas de l’auteur un expert.

Si je dis que cet article est un article de propagande, c’est qu’il fait que reprendre des informations non vérifiées dont certaines sont totalement absurdes pour un expert et qui ont largement été commentées ici. La propagande touche les deux camps. 

A propos de l’absurdité de vos propos, la cible n’est pas à 8000km/h mais à 800, donc une vitesse de Mach 4 est largement suffisante pour attraper un avion qui vole tout droit. La trajectoire du missile n’est absolument pas visible lorsque le missile est en fin de portée puisqu’il n’a plus de carburant.

Pour mes sources, vous devrez rechercher tous les articles sur le même sujet sur AVox, je n’ai pas pris la peine de tout noter, mais je n’ai pas de source secrète.

Pour la trajectoire de l’avion, J’ai également fait de l’ingénierie dans le domaîne du contrôle aérien dans les années 2000 et je ne vois rien dans les faits qui montre une quelconque anomalie de ce côté, si ce n’est la légèreté des autorités qui ont autorisé le survol de la zone à plus de 10000m. L’idée d’un BUK dans la zone semblait tout de même absurde pour quelqu’un de sensé.

La présence d’un avion militaire ukrainien dans la zone n’est montré par aucun document crédible. Pour moi, il devait bien y en avoir un, mais pas forcément du type indiqué et pas dans l’environnement immédiat du Boeing. De toute façon, les contrôleurs aériens civils russes ou ukrainiens ne peuvent pas voir ces avions.

Le rapport final devrait bientôt être publié et nous verrons bien ce qui est dedans. Qui parmi vous a la compétence pour dire qu’il est manipulé ?



Palmarès