• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


egos 17 juillet 2016 01:16

@tf1Groupie


Tentez donc de tenir ce discours type -risque 0- auprès d’un chef d’entreprise privée ou de service confronté à un juge (voire à dcelui-ci si le cœur vs en dit) chargé d’instruire un procès consécutif à un accident professionnel quand bien même le règlement intérieur ou les consignes de sécurité n’aient pas été appliqués, idem poursuites en responsabilité civile.

L’expérience démontre que cette forme de justification ne sert que le milieu politique, par ex la corruption zéro n’existe pas, itou détournements de biens, abus etc) etl’adinistration en cas de gros pépin (inondations prévisible, incendie de tunnel etc.) sur s ce point le droit pénal est clair seule la partie privée est désignée corrupteur, délinquant, criminel ou présumé ce que vs voudrez.

lapsus clavis, à - que le correcteur intuitif ait interprété votre pensée « soit on se sert ... »

bien vu, bien exprimé



Palmarès