• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


JL JL 26 octobre 2016 09:23

Le discours politique qui nous affole sur le réchauffement climatique d’un coté, et qui promeut le CETA, donc l’exploitation à outrance des gaz de schistes, de l’autre est littéralement schizophrène. 

 
En politique une absurdité n’est pas un obstacle, disait Napoléon : les politiciens qui persistent dans l’erreur sont diaboliques. 
 
Soit on arrête de nous bassiner avec le réchauffement climatique, soit on arrête de construire des ponts d’or aux industries minières d’extraction et de forage pour encore plus d’énergie fossile au prix de la disparition de l’eau potable. 
 
 Nous devons prendre conscience que les dirigeants politiques dits de gouvernement sont tous, de gré ou de force, inféodés au NWO et pour commencer, entièrement soumis à ce qui constitue déjà l’embryon d’un gouvernement mondial : l’UE, les transnationales de l’OMC, le FMI les ONG bidons, les communautés et autres lobbies promus et encouragés par le néolibéralisme à la fois rampant et triomphant.
 
 Si l’oxymore avait une figure, ce serait celle du père Ubu. Tous ceux qui sont actionnaires sont coupables (Cf. l’expérience de Milgram).
 




Palmarès