• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Christian Labrune Christian Labrune 18 avril 00:30

D’autre part Hamas n’a aucune intention de persécuter les Chrétiens et ce serait d’ailleurs une grosse erreur de leur part de le faire... Des provocations ont existé et chaque fois Hamas a répondu violemment aux provocateurs...

@jaja
On voit immédiatement que vous êtes extrêmement bien informé et que vous bénéficiez de « sources sûre », comme dirait un autre affabulateur. Votre propos est très bien confirmé par le paragraphe 2.2 de l’article Wikipedia qu’on obtient en tapant « bande de Gaza ». J’en recopie un extrait ci-dessous.
De toute façon, il n’y aura bientôt plus du tout de problèmes à Gaza avec les chrétiens : ils auront tous disparu, exterminés comme les coptes en Egypte ou persécutés comme les Syriaques et forcés à l’exil.
--------------------------------------------
Extrait, qui ne dispense pas les curieux de lire l’ensemble :

Les premiers incidents font suite au discours de Ratisbonne en septembre 2006[14]. Une organisation jusque-là inconnue publie un communiqué déclarant « s’en prendre à tous les croisés dans la bande de Gaza jusqu’à ce que le pape fasse des excuses officielles »[10]. Par la suite, plusieurs organisations se déclarant proches d’Al-Qaïda annoncent vouloir « continuer les attaques jusqu’à ce que les 3 000 chrétiens aient quitté la bande de Gaza »[15] :

  • En juin 2007 interviennent les premiers incidents visant la communauté chrétienne, notamment l’incendie d’une église et le saccage d’une école[16]. Ces derniers sont immédiatement condamnés par le Hamas[17].
  • Toutefois, dans les jours qui suivent, Abu Saqer, responsable du mouvement extrémiste Jihadia Salafiya, rival du Hamas[18], déclare à un journaliste de WorldNetDaily que les chrétiens qui s’engageront dans des « activités missionnaires » seront traités sévèrement et que les chrétiens doivent « accepter les règles islamiques pour vivre en paix à Gaza »[19].
  • En août 2007, des représentants du Fatah font savoir que Sana al-Sayegh (en), une enseignante à l’Université de Palestine (en) d’Al-Zahra (en), au sud de Gaza, a été enlevée par des miliciens du Hamas et forcée de se convertir à l’islam ; le Hamas dément et soutient qu’il s’agit d’une conversion volontaire en vue d’un mariage[20].
  • En septembre 2007, après l’agression d’une femme âgée de 80 ans, les responsables de la communauté chrétienne de Gaza renouvellent leur demande au Hamas de protection de leur communauté[21].
  • En octobre 2007, Rami Ayyad, un membre de la communauté baptiste de Gaza (en), responsable de la seule librairie chrétienne de Gaza (en), est enlevé et tué[22].
  • En décembre 2007, une tentative d’assassinat de son cousin, Nabil Fuad Ayad, gardien d’église, échoue[23]. Le Hamas dément toute implication dans cet attentat imputé à des salafistes[23]. Un responsable de la communauté chrétienne de Gaza déclare à un journaliste du Jerusalem Post : « Les groupes islamistes radicaux ont lancé une campagne pour se débarrasser de nous et personne n’y prête attention[23]. ».



Palmarès