• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Nestor Neo 17 juin 19:16

Salut Rosemar !

Belle reine des Icènes,
Tu résistas aux romains
Le sang de ton peuple dans la plaine
Pleure encore en un écarlate chemin...

Tes filles ont crié,
Ton corps a tremblé...
Veuve et guerrière,
Tu as pris, tête haute et fière

Les rênes d’une guerre,
Hélas, contre un ennemi
Impitoyable, soit-il honni.
Pour avoir fait de toi, Reine et mère,
Une prisonnière martyre...
Tu as préféré de ta propre main périr...
Le poison a coulé dans tes veines,
Comme le feu et le sang, sur une macabre scène,

De tout ton beau pays assiégé,
De l’île de Mona ravagée...
Gloire à toi grande Boudicca,
Femme celte, de ton trépas,

Demeure ton histoire, ton drame.
Point soumise à l’homme mais égale,
Tu ne t’es point inclinée devant la partiale
Justice de ces hommes d’armes,

Envahissant ton territoire
Tous gardent en mémoire,
Ta furieuse image
Ton glorieux courage,

Malgré la déplorable défaite,
Malgré la mort abominable...
Le poison t’a faite inatteignable,
Pas une fois de plus horrible fête,

Leurs mains t’auront fait.
Tes yeux plus jamais,
Tu n’as ouvert,
Et ces simples vers,
Veulent garder à la mémoire de tous,
Qu’un jour une grande Reine régna
Elle avait pour nom Boudicca,
Et elle lutta sans frousse,




Palmarès