• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Fergus Fergus 29 septembre 2018 09:43

@ Vía Campesina

Pour ce qui est du raz-de-marée de 1725, je n’y crois pas. J’en avais d’ailleurs discuté sur place avec un professeur des Pieux, passionné par l’histoire locale, à propos des risques auxquels pourrait être exposée la centrale de Flamanville. Et s’il reconnaissait qu’il y avait un risque non nul de tsunami du fait de la relativité sismicité de la Basse-Normandie, l’hypothèse de ce tsunami de 1725 le faisait sourire. Et pour cause, on ne connait de ce phénomène que ce qu’en a rapporté un prêtre qui n’y avait pas assisté lui-même mais le tenait de personnes qui l’auraient vu ! Le plus cocasse étant que ce tsunami n’aurait pas été ressenti à Surtainville, moins de 10 au sud !

La réalité est qu’il a sans doute dû y avoir un phénomène de vague scélérate, soit une vague plus impressionnante que les autres. J’en ai moi-même été victime à Belle-Ile, plus précisément à la grotte de l’Apothicairerie. Ce jour-là je remontais vers le haut de la falaise lorsqu’en me retournant vers la mer, j’ai vu arriver cette vague scélérate. J’ai accéléré le mouvement, mais cela ne m’a pas empêché de recevoir des paquets d’eau projeté sur les rochers lorsque la vague a déferlé sur la côte. Cette affaire m’a coûté un sac à dos qui contenait mon argent, mes papiers et une caméra, le tout emporté en mer alors que j’avais laissé le sac sur un rocher à une douzaine de mètres au-dessus du niveau de la mer. C’était impressionnant, mais ce n’était pas un tsunami, et cette vague scélérate n’a été ressentie et vue que sur quelques centaines de mètres. J’imagine que c’est un phénomène de ce genre qui s’est produit en 1725 a Flamanville et qui a enflammé l’imagination du prêtre auquel cela a été rapporté.




Palmarès