• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


TheMogwai TheMogwai 17 octobre 2018 00:34
@Pere Plexe

Alors en fait non !

Le disjoncteur ou interrupteur différentiel fonctionne indépendamment de la mise ou non à la terre de l’installation. Cet appareil mesure une éventuelle différence d’intensité entre la phase et le neutre (ou entre l’aller et le retour de ses deux pôles en cas de tension flottante). En fonction de la valeur de cette différence il va déclencher plus ou moins vite (plus c’est élevé plus c’est rapide).
Et il n’est pas très rapide qui plus est : entre 50 et 100ms pour 50mA à peu de chose près.
Et le fait qu’il soit indépendant de la terre est logique parce que dans le cas contraire si pour une raison ou une autre votre installation n’a pas de terre vous êtes mort ! En fait le courant de fuite à la terre est fait par la personne qui danse le jerk .... !!!

Par ailleurs le disjoncteur classe C à un temps de déclenchement de 5 à 15 ms pour 10 fois son courant nominal un fusible standard (à cartouche donc) un temps de déclenchement équivalent. Quand aux courants conventionnels de non fusion pour les fusibles à cartouche ils se situe suivant le calibre entre 1.5 et 1.25 fois le courant nominal avec un temps avant fusion qui décroit à mesure que la surcharge augmente. On a donc (dans une certaine mesure) une fonction équivalente au déclenchement thermique qui dans le cas du disjoncteur est fixé par la courbe inscrite sur celui-ci.

Donc la liaison équipotentielle raccordée à la terre sert a assurer que la différence de potentiel entre la terre et le neutre soi de 0V. Ce qui évite d’avoir le neutre à une tension quelconque par exemple 4000V par rapport à la terre et du coup la phase à 4220V .... Et je suis d’accord avec vous c’est hyper important parce que en cas de contact avec une carcasse mal isolée ça fait une coupe en brosse gratuite.

Le disjoncteur différentiel 30mA sert à détecter et interrompre l’alimentation si quelque chose (ou pire quelqu’un) « prélève » de l’intensité entre la phase et le neutre.

L’utilisation de disjoncteurs à la place de fusibles permet d’une part de couper la phase ET le neutre en cas de défaut matériel sur le circuit et donc d’isoler totalement ledit circuit et d’autre part de réenclencher après traitement du défaut sans avoir à passer chez casto ou autre parceque vous n’avez plus de fusibles.



Palmarès