• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Axel_Borg Axel_Borg 27 novembre 2018 17:35

@Lionel,

Lol celui de YZ était une V2 de celui de SV et celui là est une V3 en fait ...

D’accord sur Djokovic et son style de jeu bien plus dépensier en énergie que Federer, mais le Serbe n’a que 31 ans. Sachant qu’il a retrouvé une fraîcheur mentale liée à ses deux années de galère, on peut dire qu’il a au moins 2 ans de grosse motivation. 2021 et 2022 c’est plus compliqué. Tout depend ce qui se passera d’ici là.

Moi je pense qu’il vise le record de Federer, que ce soit les 20 GC ou les 26 titres majeurs. Dans les cas il est encore à distance raisonnable (14 GC et 19 majeurs) mais ce n’est pas injouable.

Et il a certainement dans un coin de la tête l’idée de gagner à Tokyo en 2020, à « seulement » 33 ans.

Evidemment chaque année qui passe nous rapproche du changement d’ère. Mais je reste prudent pour 2 raisons : à l’US Open 2014 avec la finale Cilic / Nishikori on pensait Federer et Djokovic surclassés et que la brèche était ouverte. Sur les 4 dernières saisons, le Serbe gagne 7 GC, le Suisse 3 GC ex aequo avec Nadal ...

Sinon la fin de saison 2018 doit être à relativiser : fin 2017 Sock avait gagné à Bercy et Dimitrov devant Goffin au Masters. Alors certes le tableau de chasse de l’Américain était loin de celui de Khachanov (4 top 10) et le Bulgare avait vu le Belge jouer les nettoyeurs en battant Nadal et surtout Federer à l’O2 Arena, tandis que Zverev a snipe lui meme Fed Ex et Nole sur l’indoor londonien.

Moi je vois bien un scenario où l’Allemand (voire le Russe) arrive en 1/2 de l’OA contre Nole mais se prend une défaite en 4 sets du fait de manqué d’expérience à ce niveau.
Regarde Thiem contre Nadal en finale à Paris, il fait un 1er set correct mais perd sur les points importants. Ensuite il lâche progressivment au 2e puis au 3e set devant un tel mur.

Même Del Potro (un tout autre joueur que l’Autrichien) s’était fait avoir contre Rafa en demie de la meme façon : 1er set accroché, puis le mur ibère. Certes on parle de Nadal à Roland donc un bulldozer, mais que faire contre un membre du Big Three qui a déjà une trentaine de demies de GC dans les pattes ? La pression est zero pour eux à ce niveau de la competition ...

Ce que je veux dire, c’est que si le Big Three arrive en demie ou en finale de GC, c’est qu’ils sont toujours à un très haut niveau, et que donc comme un Marat Safin contre Pete Sampras à l’US Open en 2000, le petit jeune en face devra sortir le match de sa vie pour gagner.

Comme Wawrinka à Roland en 2015 contre Nole, Cilic à l’US Open en 2014 contre Fed Ex (1/2 finale) ou Del Potro à New York en 2009 toujours contre le Suisse, sans reparler de Söderling contre Nadal à RG en 2009.

Et parfois le match d’une vie ne suffit pas à vaincre ces monstres, Verdasco et Dimitrov battus par Nadal en 1/2 de l’OA (2009 et 2017 respectivement) peuvent en témoigner.




Palmarès