• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Eric F Eric F 7 janvier 22:07

@Spartacus
le taux de prélèvements obligatoires est 46%, mais une grande part constitue de l’assurance sociale, restituée sous forme de prestation santé, chômage ou retraite (s’il s’était agit de mutuelles privées, la somme aurait été au moins équivalente).
Une part sert aux services de l’état (défense, sécurité, enseignement, infrastructures ...).
Et effectivement une part significative est reversée sous formes d’allocations ou primes dans le cadre de la redistribution, qui est supérieure en France à la plupart des autres pays. Le problème n’est pas lié au principe de cette redistribution, mais à son financement, dès lors que le capital et ses revenus sont de moins en moins taxés, ce sont donc les revenus des classes intermédiaires qui le financent, une redistribution (de gauche) dont la « pointe » de la pyramide des revenus est désormais largement exempté (mesure de droite).




Palmarès