• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Christian Labrune Christian Labrune 19 février 12:09

Une idée fixe est une préoccupation mentale

=========================
@Paracétamol

La psychanalyse, pour ceux qui en sont atteints, devient effectivement une obsession. Certains doivent même avoir le portrait de Sigmund Freud au-dessus de leur plumard et la Traumdeutung ouverte sur leur table de nuit, pour le cas où un rêve les réveillerait.

Je suis un vieux rationaliste ennemi de tous les obscurantismes et je n’ai évidemment jamais cru à l’inconscient, mais cela ne m’empêche pas de connaître fort bien la théorie psychanalytique. Beaucoup plus qu’il n’est nécesssaire en tout cas pour vous faire observer qu’il y a plus grave que l’idée fixe en psychanalyse : la cause de toutes les névroses, c’est le REFOULEMENT. La question de l’Iran, en Europe, fait actuellement l’objet d’un refoulement susceptible de durer encore un peu mais, comme vous devriez le savoir aussi bien que moi, le RETOUR DU REFOULE peut être terrible. Quand la névrose s’est déclarée, elle peut vite conduire au suicide. L’ouvrage Mensonges freudiens de Jacques Bénesteau fournit des statistiques sur le nombre des suicides à Vienne dans l’entourage de Freud comparé à celui qu’on observait dans le reste de la société. Si cela vous intéresse, je peux retrouver ça en dix minutes, mais je n’en ai pas le courage immédiatement. En tout cas, c’est hallucinant !




Palmarès