• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


rosemar rosemar 21 février 18:41

@baldis30

Pour convaincre les sceptiques, certaines expériences ont été réalisées sur des arbres fruitiers. Certains étaient recouverts de filets aux mailles très fines interdisant l’accès aux abeilles. En plaçant des ruches à proximité, on a constaté que les arbres qui recevaient la visite des abeilles avaient de beaux fruits car les ovules étaient tous fécondés. Ceux recouverts de filets portaient des fruits rabougris, car les grains ne parviennent pas tout à fait à maturité. Le transport des grains de pollen par l’intermédiaire des abeilles est d’autant plus important que les cerisiers, les pommiers et les poiriers ne peuvent se féconder qu’en se croisant entre eux. Les kiwis sont des plantes dioïques : ils comportent des pied mâles et des pieds femelles. Les pieds de melons portent des fleurs mâles et des fleurs femelles,... etc.
Il existe beaucoup d’autres insectes pollinisateurs dans la nature : guêpes, bourdons, papillons. Mais les abeilles sont tellement plus nombreuses que la comparaison ne tient pas. A titre d’exemple, une colonie d’abeilles peut visiter à elle toute seule plus de 5 millions de fleurs par jour. C’est ainsi que certains apiculteurs proposent aux agriculteurs concernés la location de ruches pour la pollinisation de leurs cultures.

http://musee-du-miel.com/saison/pollinisation.html




Palmarès