• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Le sudiste (---.---.190.117) 5 avril 2007 21:34

« La guerre aura été courte ». Etrange constat.

Sauf erreur de ma part la guerre n’est pas finie. On peut effectivement considérer que les bombes quotidiennes sont des actes de terrorismes, c’est tellement plus à la mode. Mais il me semble que les actions visant les militaires américains ne sont pas des actes de terrorisme. Certains seront peut-être étonnés, je sais, mais aux dernières nouvelles l’Irak n’est pas une terre américaine. Enfin sur « des coûts financiers qui ce chiffrent en milliard de dollars », c’est à la charge du contribuable américain. Mais c’est vite oublier la main mise sur le pétrole et les milliards qui retomberont dans les poches de quelques uns puisque les USA sont engagé dans la reconstruction. Je paye mon ami Paul pour casser ta voiture, mais t’inquiètes puisque tu as du pognon (du pétrole) mon ami Pierre va te la réparer... C’est plus clair comme ça ? C’est du Ségolène avant l’heure : gagnant-gagnant. Il manque juste « entre bons amis ».

Sur l’article en lui même, je ne suis pas du tout convaincu du « changement de cap ». Interrogé en février dernier M. Zbigniew Brzezinski, le conseiller à la Sécurité nationale du Président Carter de 1977 à 1981 (le poste de Condoleezza Rice) exprime assez clairement un autre point de vue : celui d’un vieux briscard de la politique internationale. Une partie de son intervention devant une commission est traduite dans la vidéo suivante.

http://www.reopen911.info/?p=244

Pour ceux qui maîtrisent un peu l’anglais taper son nom sur google vidéo vous y trouverez encore beaucoup de choses. L’homme me parait plutôt bien placé pour analyser les travers des ambitions américaines concernant la domination du monde et pour décrypter le dessous des cartes. Affaire à suivre. Mais il ne fait pas bon être militaire américain en Irak. Un gros carton s’annonce. Ce sera évidemment la faute des iraniens mais rassurez-vous, ils seront punis. Les vilains.

What a wonderful world...




Palmarès