• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Daerel Daerel 11 août 2008 10:54

A mon sens, le conflit en Ossétie du sud appelle plusieurs réflexions :

- Tout d’abord, la Russie poursuit son retour à la politique qui était la sienne aux XIXe siècle : asseoir sa domination sur les terres qu’elle considère comme siennes. La Géorgie en est une et il était insupportable à Moscou qu’elle puisse continuer à vivre... surtout qu’elle permet aux oléoducs d’échapper au contrôle russe.

- Ensuite, je pense franchement que la Géorgie est foutue... La désinformation russe se déchaîne pour empêcher la Géorgie de demander grâce. La volonté russe est véritablement de créer un Etat vassal avec un président à ses ordres. On verra les modalités de fin de conflits mais je vois bien une élection arrangée.

- Ensuite, pourquoi le président géorgien s’affiche avec un drapeau européen dans ses allocutions ? C’est tout simplement qu’il appelle l’UE à se réveiller et à se battre avec lui car les intérêts énergétiques (et donc l’indépendance politique réelle de l’UE) sont en danger. Pourquoi sont-ce les Allemands, les Suédois, les Baltes et les Polonais qui réagissent les premiers et les plus violemment... parce que la Russie a déjà joué avec leur approvisionnement énergétique il y a deux ans pour montrer que ces pays dépendant d’elle. Si la Géorgie tombe sous la coupe russe, la Russie pourra facilement jouer avec 70% de l’approvisionnement énergétique de l’UE... Imaginez, l’UE s’oppose à la Russie. Le lendemain, 70% de l’Union européenne se retrouve sans chauffage ou électricité (surtout en Allemagne et dans les pays de l’est et scandinave). En France, où nous produisons nous-mêmes notre électricité, nous n’avons pas conscience de ce danger mais pour les autres EUropéens, c’est terrible... et cela explique pourquoi Gazprom se délecte de la stupidité de la commission européenne qui veut amener à la privatisation des sociétés d’Etat faisant de l’énergie (quand Gazprom aura 33% d’EDF, faudra pas pleurer mais je crois que des dispositions légales l’en empêchent en France).

- Enfin, le fait que l’UE sache seulement dire « Oh, vous êtes méchants », organiser des réunions et envoyer des badauds pour dire « oulalalala, la guerre c’est mal » est la preuve de l’échec patent de l’UE. Allons-nous laisser tous les autres pays européens non-encore membres de l’UE tomber sous la coupe russe sans rien faire... et quand il ne restera plus que l’UE et les Etats russophiles, un petit coup de pression énergétique et l’UE tombe ! Honnêtement, nous n’avons aucune crédibilité diplomatique. Nous n’avons aucune puissance militaire et les dogmes néo-libéraux qui nous gouvernent nous empêchent de faire des mesures de rétorsion économiques et financières contre la Russie (qui feraient vraiment mais vraiment mal... Si l’UE cessait d’acheter et de vendre à la Russie et si tous les comptes russes étaient saisis et bloqués partout dans l’UE, ça ferait un de ces braoufs). En clair, les Russes rigolent. Ils vont laisser les clowns européens s’agiter et finir leur petite opération de police dans un de leur territoire récalcitrant.

Néanmoins, il fallait s’y attendre. Il y a deux ans, Poutine avait clairement dit les choses dans un discours à Saint-Petersbourg : il ferait plier l’UE sous sa poigne.

Ce que vuet la Russie : que l’Europe devienne soit son alliée (en abandonnant l’alliance avec les USA) ou qu’elle soit son pré carré.

Après, je me rends compte que mon petit laius fait très anti-russe... je ne fais que décrire ce qu’il se passe d’un point de vue purement européen. Nous avons failli, nous n’avons pas vu les alertes (pourtant évidentes et publiques) et nous n’avons cherché qu’à faire du fric aux dépends de notre propre indépendance. ET maintenant, nous allons devenir (encore) un terraind ’opposition entre la Russie et les Etats-Unis.

S’allier avec la Russie présenterait des avantages évidents... mais comme être sous la coupe américaine (vu ce qu’on accepte sans retour des USA), c’est abandonner l’idée d’une EUrope forte, puissante et indépendante qui puisse montrer aux autres continents (je pense à l’Afrique) que nous n’avons pas besoin des soit-disant super-puissances pour nous guider.




Palmarès