• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Zalka Zalka 21 janvier 2009 13:13

Quand on vient de se prendre des bombes sur la gueule, on a du mal à apprécier à sa juste valeur la position de celui qui vous les a envoyé.

Révisez le conte de Robin des Bois. Le prince Jean et le sherriff de Nothingham ont beau être de plus en plus dur, les gens ne lachent pas Robin. Ce raisonnement reste vrai, même si j’admet totalement l’idée que le hamas fasse un bien piètre Robin des Bois.




Palmarès