• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Orélien Péréol Aurélien Péréol 26 mai 2009 21:57

Je ne partage toujours pas votre façon de voir.
Je vais prendre juste un point, si vous le voulez bien : « Si vous relisez mon 1° commentaire, vous verrez que je me suis contentée de commenter votre article selon mon opinion personnelle, mais c’est vous qui m’avez prise à partie en le commentant. » Cette phrase est réversible.

Un autre point : « Si les puissants avaient quelques bon principes nous ne serions pas dans la crise aujourd’hui. »
Eh bien, nous donnons aux puissants leur puissance. Se plaindre est conservateur parce que cela ne dérange personne.
A l’action, citoyenne !

Il appartient aux peuples nationaux européens de créer un peuple national européen. On n’ya va pas. Tout le se plaint des élus, personne ne met en cause son attitude. Personne n’engage d’actions positives.

Je crains qu’en l’absence de peuple européen, les élections européennes ne soient pas toujours perçues comme vous les percevez, c’est-à-dire l’élection de gens mauvais qui manipulent... etc. et qu’après un certain temps et l’affrontement difficile de situations économiques difficiles, les peuples nationaux ne retournent à l’Europe culturelle (civilisationnelle) et guerrière.

« Si les puissants avaient quelques bon principes nous ne serions pas dans la crise aujourd’hui. » non Dolorès, non.
C’est au peuple, c’est à nous de participer activement à la vie politique, et l’idée d’élusmauvais s’opposant à un peuple bon, me paraît conservatrice. On pleure, on n’a pas les élus qu’on mérite, l’Europe fait n’importe quoi... et vraiment cette attitude ouvre un boulevard à ceux à qui nous donnons notre parcelle de pouvoir.




Palmarès