• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Dzan 3 juillet 2010 11:43

En d’autre terme, nos barons de l’industrie apatrides, n’ont plus d’entreprise, n’ont plus de main d’oeuvre, n’ont plus de savoir faire n’y technique, ils n’ont plus rien.

Sauf que les allemands, ont encore une industrie lourde, des machines outils performantes, de l’optique, des mines, une construction automobile de luxe imbattable.

Nous, pauvres français, à part le maïs, le pinard et le frometon, que nous reste-t’il ?

On nous laisse miroiter, Airbus.
Oui, nous en fabriquons des petits bouts, nous l’assemblons, ça occupe pas mal de main d’oeuvre,

Rafale, on le fabrique, mais on se le vend à nous , = zéro.

Quant aux sous marins, on voit ce que ça donne.

Il y avait les motos Peugeot Motobécane, les tours Ernault, les fraiseuses Rochaud, les machines -transferts Renault

Peugeot fabriquait de l’outillage, y compris électroportatif ( les Anglais ont Black & decker ) des vélos
Exit SEB et ses cocotes minutes
Exit Moulinex et tant d’autres.

Renault sous la marque Moteurs Bernard fabriquait des moteurs de tondeuses, scies circula motoculteurs et j’en passe.

Tout est parti, on achète Koréen, ou Chinois, ce qui ne fait que creuser un peu plus notre banace commerciale.

Un souvenir. Un certain Monsieur Alain Juppé, voulait vendre Thomson pour un Euro ! ! !




Palmarès