• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Eric De Ruest Eric De Ruest 16 septembre 2011 13:16

Article intéressant, mais dire :

Même s’il est vrai que les problématiques actuelles de manque de nourriture pour la planète imposent de ne pas se fermer à un progrès scientifique qui a permis au monde de considérablement augmenter sa production agricole,

me parait un peu simple et ressemble fort à la vision à court terme des XIX ème XX ème siècles.

  • Le problème n’est pas le manque de nourriture mais bien l’inégalité d’accès aux ressources. On parle de famine dans la corne de l’Afrique, alors que c’est un probleme de privatisation et d’accaparement des terres par les multinationales, les universités et certains pays (US, Chine, EU, etc.)
  • L’application mécaniste de certaines découvertes scientifiques ont conduit à l’épuisement des sols. Certaines personnes ont mis l’humanité en garde contre cela depuis le XIXè S (Je ne site pas Marx tous les jours, loin de là, mais il avait largement anticipé les conséquences extrêmes de l’industrialisation quand à l’épuisement de la fertilité des sols).
  • L’agroécologie, la permaculture, le bio-mimétisme sont les seules solutions pérennes car elles sont intégrées dans les cycles naturels. Nul besoin de Mons(tre)anto, Bayer, Dow et toute cette clique d’esprits dérangés.

Notre survie ne passera que par l’éradication des multinationales (maladies consubstantielles du capitalisme) comme thérapie énergique d’une maladie de jeunesse particulièrement néfaste. A l’air de la fin des énergies fortes et (trop) bon marché cad le pétrole, celles et ceux qui continuent à appuyer les multinationales devront être considérés comme ennemis de la vie sur terre et non comme des personnes brillantes et soucieuses des masses affamées. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès