• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


asterix asterix 23 septembre 2011 00:21

Maggy, oh Maggy
Sur l’air de Bashung. Z’allez voir, ça swingue ces mots-là....
Libre à vous de prétendre que je n’ai rien compris. Que je ne suis pas clair. Ou alors trop, sait-on jamais. Non assimilable, bourré de sous-entendus ( chic alors ! ) Génocidaire également, pourquoi devrais-je m’arrêter en si bon chemin ?
Maggy, oh Maggy ...
T’as rien, t’as rien, t’as rien compris !..
Redevenons sérieux.Parfois cela fait du bien :.
Erreur de taille pour commencer, Madame. Ne saviez-vous pas que Bruxelles EST une région à part entière ? C’est inscrit dans la Constitution. En quelque sorte, vous corroborez par votre méconnaissance de nos institutions la version flamande de la soumission : les cons, ils ont racheté tout ce qu’ils avaient déjà et nous, on ne leur a rien donné en échange.
N’est-ce pas, Maggy, oh Maggy ?
Je pense, je pense à toi, la nuit !

Dans un excès de sincérité ou suite à un dérapage, vous me dites du bout des lèvres que notre sentiment de trahison peut se comprendre,
Vraiment ?
C’EST DONC QUE VOUS RECONNAISSEZ QU’IL EXISTE,
Que votre doctrine particratique unique connait des opposants. Des opposants que vous ne voulez pas voir, surtout pas entendre.
La voix du peuple, cela fait un peu suranné . 
Maggy, oh Maggy !
Est-ce un crime de l’exprimer ?
Et les gentilles revendications flamandes, ce ne sont pas d’abord cinquante milices qui gueulent encore et toujours « Rats francophones, dehors »
Sûr que l’air ne fait pas la chanson. :
Maggy,oh Maggy !
Cocu et fier de l’être...
Non mais. Non mais, de quoi ai-je l’air ?

Sur ce, le concept « phrases assassines » dont vous m’honorez, je le prends pour un compliment..Analysez plutôt la sémantique de Bart. Ses amalgames, ses phrases assassines du genre.« Ces Wallons, rien que des paresseux, des junkies, des profiteurs. J’ai honte d’être leur compatriote »
Ne confondez pas tout, Là, il s’agit de racisme ordinaire, Madame. ! Pas de philosophie de bac à sable.
Et ma députée anatolienne en foulard, c’est donc cela qui vous gêne ?
Même les Turcs l’interdisent ! Qu’avez-vous à leur répondre ?
Maggy, oh Maggy !
Non mais, de quoi t’as l’air ?
Allons, allons, arrêtez de me chercher des puces. Aurais-je donc méchamment égratigné votre Olivier quelque part ? Pas toutes ses racines. Faites de moi un déporté, vous n’avez rien trouvé à redire de ce que je pense des écolos-collabos.
Eux pouvaient pas, vous bien ? On reconnait bien là la suffisance des gens de votre parti : eux, on peut se foutre de leur tronche et nous, on a appris à s’en servir, c’est ça ?
J’ai trouvé ! Vous auriez pu me le dire plus tôt Mon crime, c’est d’avoir rappelé le caractère sacré de la parole donnée,
Dois-je donc m’aligner sur vous ? Glorifier le parjure, peut-être ?
Au mépris de toute liberté, cela va de soi.
Maggy, oh Maggy !
Nom de Dieu, laisse-toi faire !
Ce n’est hélas pas tout. Horribles mes propos sur Di Rupo ! Miss Mons-Bains... voyons Madame, le sobriquet rayonne dans tous les forums. J’eus préféré Mister Metallo-Rocco, mais là vous auriez cru que je me foutais de sa gueule ! Qu’y puis-je ? Saperlipopette, c’est vous qui m’avez traité deux fois d’homophobe en une phrase !
Votre tolérance s’égare, fallait-il que vous soyez rouge de colère !,
Maggy, oh Maggy, de quoi t’as l’air ?
Ouais, ouais, c’est à vomir en effet !
 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès