• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


hommelibre hommelibre 30 septembre 2011 20:42

@ Michel :

Faut-il vraiment tenter de débattre avec vous ? Il y a tant d’attaques ad hominem que la communication est sévèrement brouillée. Se sentir agressé personnellement à ce point d’une part ne donne guère envie de dialoguer avec vous, d’autre part ne m’inspire aucun respect envers vous, ni pour vos idées, ni pour votre personne.

Votre manière de traiter celui qui ne pense pas comme vous est à mes yeux une tentative d’écrasement extrêmement déplaisante. Il est vrai qu’entre fascisme et communisme, la distance est mince.

Après les attaques personnelles, les procès d’intention. Comment voulez-vous que je réponde proprement à vos logorrhées aussi manifestement biaisées ?

Mais je veux bien tenter quelques éléments de réponses. Des éléments très brefs pour me pas me perdre dans vos interprétations infondées et ne pas vous donner encore plus de possibilité de dériver.

Je suis clairement individualiste, comme tout le monde. Me juger d’égoïste est amusant. Tout le monde l’est, et vous encore plus en défendant à ce point VOTRE conception, et en ayant le culot de tenter de lui donner un caractère humaniste et universel. Votre ego est monstrueusement énorme. L’individualisme est la liberté. Il n’empêche pas la solidarité ni la communauté, fondées sur l’assentiment mutuel et non sur une morale ou une politique collectiviste qui se servirait que ses dirigeants. L’individualisme est une antidote au totalitarisme.

Par ailleurs il ne s’agit pas de s’enrichir au détriment de la société, mais avec la société. Il y a là des concepts qui vous échappent. Vous semblez trop enfermé dans votre idéologie. Vous représentez ce à cause de quoi les sociétés ont évolué vers l’individualisme.

Bien sûr que la majorité des gens sont salariés. Mais rien ne les empêche de devenir indépendant. A eux le boulot de fou, l’incertitude des fins de mois, la recherche de clientèle, les journées à 12 heures, bref... Rien ne les empêche de se mettre à leur compte. Ou d’acheter tous ensemble les actions de leur entreprise.

Voilà je m’arrête là. Vos conclusions sont si délirantes, si excessives, que je regrette presque de vous avoir témoigné le respect de vous répondre, alors que vous ne faites que vomir sur moi. Votre irrespect témoigne un peu plus de la nature de votre idéologie.

Si vous commencez à faire preuve de respect, j’envisagerai de continuer le dialogue. Pour le moment je l’interromps de mon côté.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès