• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


diogene 11 octobre 2011 02:52

@ Chris83

Il y a, pour l’instant, des mouvements un peu partout. Ces mouvements restent manipulables car ils ne sont pas encore un vrai mouvement de fond.

En 1789 les parisiennes n’ont pas marché sur versailles avec l’idée de renverser la royauté, elles l’ont fait par cette colère que seule la faim peut provoquer. « Du pain, du pain » voilà leur slogan.

Pour l’instant j’observe ces manifs en sachant que ce ne sera pas cela qui changera quoique ce soit. Ca fait du bien à voir, mais c’est inefficace, il y manque les tripes et la colère qui vient d’un ventre vide.
Occupy WS c’est avant tout le rejet d’un système qui, après leur avoir fait goûter à l’abondance, leur retire une bonne part de cette abondance. C’est la colère de celui qui, habitué à avoir son assiette trop pleine, s’aperçoit que de plus en plus elle se vide. Ce n’est pas le système qui les abreuvait qu’ils rejettent, c’est la pénurie de cette manne. Désormais, pour un nombre croissant de zuniens, c’est la fin du rêve américain. Et c’est cela qui les force à sortir du bois.

Cependant les idées circulent... et des thèmes impossibles à exprimer il y a encore 2 ou 3 ans sont désormais hurlés dans les rues et cela fait le lit de la vraie révolte qui viendra, de l’insurrection qui se lèvera lorsque les ventres seront vides.

Il est toujours dangereux de provoquer la misère, mais ô combien plus dangereux est la réaction lorsque cette misère atteint des masses populaires qui ont goûté à l’opulence...

Wait and see.... « cause the times they are changing », vous vous souvenez de cette chanson de Dylan ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès