• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Gollum Gollum 15 octobre 2011 11:58

Aïe ! On dirait un texte d’origine étrangère (italienne ?) traduit par Google... smiley


Une horreur ! J’ai essayé de lire et à la fin j’ai parcouru à la va-vite...


M’est avis qu’il n’y aura pas beaucoup de réactions avec un texte aussi indigent. Dommage, le concept de synchronicité introduit par Jung méritait mieux.


Pour ceux qui n’auront pas le courage de lire cette horreur, je vais essayer brièvement d’expliquer.


Jung s’est aperçu en traitant ses patients, de l’émergence du monde psychique de ses patients (notamment le monde onirique) dans le monde réel. L’exemple classique est en effet celui du scarabée dont vient de parler une patiente et qui vient frapper à la vitre du cabinet de Jung alors que la patiente vient de raconter son rêve.


Phénomène sans aucun lien causal mais profondément signifiant pour un jungien.


On peut même avoir des séries de synchronicité autour de séries de rêves, ce qui rend le phénomène difficile à balayer d’un revers de main. Voir certaines études de Marie-Louise von Franz, disciple de Jung, à ce sujet.

Comme il n’y a pas de lien causal dans ces phénomènes (ce qui au vu de la science classique est une hérésie, celle-ci ne pouvant s’en passer), Jung a très tôt émis l’hypothèse d’un unus mundus, autrement dit un monde Un, un monde unifié.


Il rejoint ainsi toutes les gnoses traditionnelles qui ont toujours affirmé cette unité profonde du Monde.


Cette notion de synchronicité était d’ailleurs connue du monde antique, notamment chinois, à travers les différentes mancies. En Chine, il s’agit du Yi-Jing, ouvrage d’oracle que l’on interrogeait en se fiant au jet au hasard de pièces de monnaies.

Le résultat obtenu correspond à un hexagramme lui-même reflet de l’état psychique du consultant.

Jung s’y est fortement intéressé, après que son ami Richard Wilhelm ait introduit cet ouvrage en Occident.


Il va de soi qu’une telle façon de voir les choses, profondément à rebours de l’exigence de rationalité moderne, explique son quasi rejet par le monde actuel.


J’ai vaguement cru lire en fin de ce texte des appels à des expérimentations dans ce domaine. Je trouve cela illusoire. Il me semble qu’il s’agit de donner une caution scientifique à un phénomène qui par essence échappe à la science telle qu’elle a été construite jusqu’ici. Mais échapper à la science ne veut pas dire phénomène illusoire, loin de là...



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès