• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Nometon Nometon 18 octobre 2011 15:53

@ Kiouty
Aubry était plus à gauche car elle avait négocié avec l’aile gauche du PS que représente Benoît Hamon. Ces négociations avaient conduit, ces 3 dernières années où Aubry a été première secrétaire, à renforcer certaines propositions (les « gauchir », si vous voulez) du projet socialiste, comme la taxe sur les flux financiers par exemple et le non cumul des mandats. Elles avaient également conduit Aubry à bouger sur certains sujets de société (homoparentalité, égalité salariale femmes-hommes...). Donc il ne s’agissait absolument pas d’une question de « représentation », mais bel et bien d’orientations politiques.
A ce propos, Montebourg a agi en excellent manoeuvrier : il a rendu inaudible l’aile gauche du PS - laquelle soutenait Aubry - par un discours très proche de celui du Front de Gauche ; il a ensuite « cassé » la différence d’orientations entre Aubry et Hollande en déclarant : blanc bonnet, bonnet blanc ; il a finalement pesé en se ralliant à Hollande. Parmi les électeurs qui ont voté Montebourg, nombreux sont ceux qui ont par la suite regretté leur choix : car ils ont parfaitement compris la manoeuvre : s’ils avaient voté Aubry dès le premier tour des primaires, elle aurait alors été en capacité de dépasser Hollande (et les 40%) et dans ce cas, l’efficacité du vote de rassemblement aurait pu jouer dans l’autre sens.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès