• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


moumou moumou 29 octobre 2011 16:51

Le salaire moyen des employés de la compagnie nationale ferroviaire grecque est de 70.000 euros, ce qui englobe les ouvriers et les agents de nettoyage des trains,

 Un « agent de nettoyage » non qualifié gagne à peine 10 000 Euros en Grèce....J"imagine, pour arriver à cette moyenne de 70 000 combien doivent gagner les privilégiés du secteur.

Pourtant c’est encore lui, l’agent de nettoyage, l’ouvrier, avec son misérable salaire qui va devoir payer pour cette corporation pourrie. Les mesures d’austérité prévoient d’abaisser le salaire minimum en Grèce à 700 euros. Vu l’ampleur de la dette ça paraît ridicule de grapiller ainsi... Mais non, les pauvres sont nombreux ! MDR

L’assaut mené contre la classe ouvrière grecque
http://wsws.org/francais/News/2011/jun2011/grec-j03.shtml

...La question n’est toutefois pas le « vous » et le « nous » , ni les « Allemands » contre les « Grecs. » La crise grecque n’est pas une question nationale mais bien plutôt une question de classes sociales. Ces mêmes intérêts financiers qui cherchent à soutirer le dernier centime à la population grecque se trouvent également derrière les attaques contre les salaires et les prestations sociales en Allemagne, en France, en Angleterre et partout en Europe. Les mesures d’austérité grecques font partie d’une massive offensive contre-révolutionnaire destinée à éliminer tout programme social bénéficiant à la classe ouvrière.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès