• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


baska 29 octobre 2011 07:17

« Etre femme au pays des mollahs », est-ce de la docu-fiction ou la réalité ? Pourquoi vous ne précisez que l’auteure citée dans votre article a quitté l’Iran il y a près de 20 ans et que depuis elle n’a pas refoulé le sol perse. Cette Chahdortt, tiens quel drôle de prénom, est une islamophobe notoire et une nostalgique de la dictature de shah. Au cours d’une intervention télévisée chez Ruquier, elle a confié ne pas avoir de contact avec l’Iran. Expliquez moi comment une personne qui a coupé les ponts avec son pays d’origine peut-elle savoir ce qui se passe là-bas. Sa méconnaissance de l’état actuel de ce pays est patente. Sur quoi s’appuie-t-elle pour décrire objectivement la situation des femmes de ce pays ? Un témoignage d’une journaliste anonyme dites-vous, est-ce une preuve probante ? Soyons sérieux, cette dame mène un autre combat, elle voue une haine tenace au régime en place dans cette contrée et par ricochet à l’islam. Elle tient un discours réducteur et manichéen qui promeut la détestation de l’islam : pour elle, le modernisme et les valeurs morales sont inhérents à l’occident alors que le barbarisme et l’archaïsme sont le propre du monde musulman. Elle fait sienne les thèses huntingtoniennes du choc des civilisations, une néo-conservatrice comme sa copine l’affabulatrice somalienne hirsi.

Il ne faudrait pas que l’obsession anti-islam vous conduit à véhiculer les affabulations d’une haineuse !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès