• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


MarcDS MarcDS 14 novembre 2011 12:41

D’accord avec « commençons à améliorer les comportements des humains existants », mais ce qui suit ne met pas l’accent sur le vrai problème, qui est notre mode de vie insoutenable. A quoi sert de se focaliser sur la croissance des naissances - en perpétuelle diminution depuis 40 ans - si on ne met pas un frein à la croissance de notre surconsommation - qui suit, elle, une courbe exponentielle ? Et quant à améliorer nos comportements, ne vaudrait-il pas mieux remettre en cause nos gaspillages et notre surconfort avant de s’interroger sur le fait de donner la vie ?

D’accord pour dire qu’il faudra que la population se stabilise, mais la tendance va dans ce sens depuis quarante ans, je le répète. Se focaliser sur le contrôle des naissances est le meilleur moyen de ne pas remettre en cause la société de consommation, et de reporter la faute sur des populations dont l’empreinte écologique est ridicule par rapport à la notre. Le problème, c’est que nous leur donnons en exemple un modèle de société qui leur semble idéal (si on oublie les consommations d’anti-dépresseurs et autres dommages collatéraux) mais auquel elles n’auront jamais accès.

Un mode de vie plus frugal, en accord avec les capacités de régénération de la nature, centré sur le mieux-être plutôt que sur l’accumulation insensée de biens matériels : hors de cette voie-là, on court à la cata, contrôle des naissances ou pas. C’est aussi la seule solution pour permettre aux pays du Sud d’atteindre des conditions de vie décentes.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès