• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


ddacoudre ddacoudre 23 novembre 2011 17:27

bonjour jean
désolé que tu te sois mépris sur mon commentaire, en 1974 j’ai négocié l’aménagement du temps de travail pour les femmes enceintes je suis loin d’avoir un comportement patriarcal dont l’histoire n’est que le résultat d’une manière de comptabiliser les populations qui certainement souligne la prédominance masculine.
pour autant dans l’histoire de la sédentarisation elle ont toujours travaillé et son même accrédité du développement de l’agriculture pendant que les hommes se chargeaient de la protection du territoire..
en bref la culture juive ne tenait pas la femme en état d’infériorité,et édité bien des obligations protectrices et la soustraire à la condition d’objet sexuel.
le christianisme n’a pas remis en cause les conditions « d’esclavage » et de servilité hérité des grecs et refaçonnées par la Rome, ce sont tout de même les Catholique qui se sont interrogés de savoir si la femme avait un âme, et dans le même temps c’est à lui que l’on doit les premières émancipation de la femme par l’éducation "démocratisé’.

Comenius, (nom latin de Jan Amos Komensky) humaniste tchèque et évêque des frères moraves préconisa vers le milieu du XVII ième siècle une école commune à tous, garçons et filles, mais surtout enfants de toutes conditions. On y décèlera, contre toutes idées reçues, qu’ils sont capables de suivre un enseignement à des divers degrés scolaires. Ce sera le départ de la première conception d’un système scolaire

la femme demeure l’égale de l’homme dans le cadre des droits universels de l’Homme, au sens générique, qu’il vaudrait mieux remplacer par humain.

il n’en reste pas moins que l’égalité n’est pas de faire des femmes des hommes comme souvent nous le voyons quand elles accèdent à des responsabilités exigeantes( le cas Dati en est typique), ce n’est pas de développer que des femmes pondeuses non plus.

sinon a tous les enfants qui naissent il n’y qu’a leur mettre un canard il feront coin coin et bougeront du cul.

il en va du féminisme comme dans beaucoup d’autres domaines, des élans intégrismes. au cas ou cela t’aurais échappé il y a une féminisation de la société, je ne parle pas de l’occupation des taches mais de comportements d’hommes, tout comme l’on peut noter une infantilisation de la société.

j’ai perdu la référence d’une île au large de la Corée ou les femmes travaillent et ont les mains calleuses tandis que les hommes font les dandys et s’éduquent pour séduire.

ce n’est pas pour autant qu’il mettent des enfants au monde, et ce n’est pas pour autant que la séduction sexuelle ne s’exerce plus, seulement le paradigme est différent, et ce n’est pas parce que elles ont les mains calleuses et les hommes « féminisé » (j’ai pas trouvé d’autre de mot pour l’expliquer) qu’il n’y a pas toujours cette biologique complémentarité, a ne pas faire de distinction ou de préciser de quelle égalité nous parlons il règne une confusion dont tu viens de m’accréditer.

ddacoudre.over-blog.com.

cordialement.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès