• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


franc 15 décembre 2011 17:04

texte puissant de Rousseau qui révèle son génie ,il ne faut pas s’étonner de l’énorme émotion des révolutionnaires et du peuple lors de la cérémonie qui a conduit le corps de Rousseau au Panthéon

j’ai quelques différences ou nuances avec l’interprétation de l’auteur de ce texte quant à la tolérance des croyances les unes envers les autres ainsi que la nature du compromis entre les croyances

Rousseau dit qu’on peut tolérer certaines croyances autres que la religion commune à une nuance près ,mais cette nuance est de taille ,à la condition que ces croyances ne doivent être en aucun cas être intolérantes ,intolérance qu’ il range comme un dogme négatif et même le seul, dogme négatif qui contrevient aux dogmes premiers de la religion civile et qui impose donc la condamnation à l’exclusion du territoire de la République .C’est extrèmement fort .

d’autre part la condamnation du multiculturalisme à travers multicroyance ou multicultualisme et multirualisme des croyances contradictoires est sans appel ,puisqu’il dit que
 
« la 3è sorte de religion plus bizarre, qui, donnant aux hommes deux législations, deux chefs, deux patries, les soumet à des devoirs contradictoires, et les empêche de pouvoir être à la fois dévots et citoyens. .......................elle est si évidemment mauvaise, que c’est perdre le temps de s’amuser à le démontrer. Tout ce qui rompt l’unité sociale ne vaut rien ; toutes les institutions qui mettent l’homme en contradiction avec lui-même ne valent rien. »


Concernant la synthèse entre les religions ,il ne s’agit pas pour Rousseau d’un simple compromis médiocre entre les croyances,une sorte de syncrétisme batard ,mais d’une synthèse transcendante en la formation d’une religion supérieure,la Religion Civile , qui transcende toutes les croyances et qui excluraient toutes les croyances qui entrent en contradiction ou qui s’opposeraient aux dogmes premiers de la Religion civile ,Rousseau parle même de condamnation à mort pour toute personne qui trahirait le pacte social qui découle des valeurs absolues et sacrées de la religion Civile en ses dogmes axiomatiques premiers fondamentaux .C’est absolument vertigineux.
 

Ainsi dans la République de Rousseau avec comme religion d’Etat ,la Religion Civile ,l’Islam tel qu’il est aujourd’huis ,l’islam hanbalite coraniste omarien ,serait totalement interdit et exclu duterritoire de la République ,et que les dirigeants ou même les simples adeptes qui proclameraient que le Coran est la Constitution de l’islam et supérieure à la constitution de la République seraient condamnés à mort . 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès