• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Vincent Delaury Vincent Delaury 25 décembre 2011 10:00

Patrick Samba : « Et puisque l’on est dans les précisions, êtes-vous bien sûr, l’auteur, qu’il s’agisse bien d’un inceste ? »

 Effectivement, inceste, terme discutable. L’ébat fait débat, pourrait-on dire...
C’est vrai que le mot « inceste » en dit plus que ce que ne montre le film ; d’autant plus que c’est visiblement Jung qui fait perdre sa virginité à Sabina Spielrein - cf., dans le film, la tache de sang sur les draps blancs.
 
Et c’est vrai que le réalisateur Cronenberg, que ce soit dans « A Dangerous Method » ou en interview, ne parle pas de... relations sexuelles explicites entre Sabina Spielrein et son père. Il précise simplement ceci (toujours dans « Le Monde », 20/12/2011, à Isabelle Regnier) : « Les pratiques sadomasochistes que l’on voit dans le film sont le résultat de nos déductions, à Christopher Hampton (qui a écrit le scénario) et à moi-même, mais elles sont tout à fait plausibles en regard de l’analyse qu’elle fait de la relation avec son père, de l’excitation qu’elle éprouvait quand il la frappait. » 
Cdlt,
VD

Sur AgoraVox, à lire aussi sur le film : http://www.agoravox.fr/culture-loisirs/culture/article/je-t-aime-moi-non-plus-et-autres-106840


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès