• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


jymb 23 décembre 2011 10:12

On ne dira jamais assez la profonde débilité de ces lois mémorielles qui engendrent de la crispation et de la surenchère ( pour qui la prochaine ? les victimes du STO, du sang contaminé, de Pol Pot ? )
Avoir sa loi mémorielle est devenu un brevet de communautarisme intouchable . Ne pas l’avoir permet de se poser en victime inconsolée et outragée.
L’Histoire n’a pas besoin de ces verrouillages. Les historiens, eux, ont besoin d’avoir l’esprit et la recherche libre.
Si des olibrius veulent affirmer que Napoléon était une femme ou que Louis XIV n’a jamais existé, cela les regarde.
Vivement l’abrogation de l’ensemble de ce fatras.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès