• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


docdory docdory 26 décembre 2011 14:42
CherPaulVillach
1°) Je suis frappé par le fait que les cours de dessin ( pardon « d’arts plastiques » ) se sont dramatiquement transformés depuis l’époque fort lointaine pendant laquelle je fréquentais le collège.
Lorsque j’étais au collège, un élève arrivé en fin de troisième était censé savoir dessiner n’importe quel objet selon une perspective à trois points de fuite, mettre les ombres et les lumières sur le dessin d’un objet, dessiner un visage, des mains et faire des dégradés. On savait, à la fin du collège, utiliser avec plus ou moins de bonheur le lavis, le fusain, l’encre de Chine, le crayon,noir et couleur, la gouache.
Malheureusement , mes enfants n’ont pas eu cette chance, on leur faisait faire des copies de tableaux plus ou moins facile à reproduire de Matisse ou de Picasso, ou bien on leur apprenait à peindre à la façon de ceux-ci, sans leur donner la moindre base technique.
Evidemment, ce que l’enseignement artistique oublie, c’est que l’on ne eut s’affranchir que des règles que l’on connaît.
Le résultat de cet enseignement calamiteux, c’est qu’aucun de mes enfants ne connaît les bases les plus élémentaires du dessin ! Inutile que la cinquantaine d’heures par an pendant trois ans qui est utilisée à faire des « arts plastiques » au collège ne sert pratiquement à rien.
Cent cinquante heures perdues pour en définitive ne rien apprendre de ce qui est essentiel, c’est consternant !
2°) Je pense que ce que la postérité retiendra des artistes du XXI ème, ce ne seront pas ceux qui se pavanent à la FIAC, ni les artistes « officiels » genre Buren et autres imposteurs. En effet, ceux qui savent réellement peindre ou dessiner actuellement savent très bien que ce talent ne leur rapportera rien dans la plupart des galeries d’art.
Ces véritables artistes, on les retrouve maintenant parmi les dessinateurs de bandes dessinée, parmi les concepteurs de dessins animés, les créateurs de jeux vidéos, les concepteurs de décors et personnages en images de synthèse au cinéma etc ... Ce sont dans ces endroits-là que l’on peut trouver les véritables Léonard de Vinci du XXI ème siècle. Voire même parmi les auteurs de tags : c’est rare , mais il y a parfois quelques pépites artistiques au milieu de graffitis dont la plupart sont, il est vrai, inintéressants.
Malgré toutes les tentatives de l’éducation nationale et de « l’imbécillentsia » artistique, il restera toujours des talents artistiques, mais en général, pas dans les galeries d’art dit « contemporain ».


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès