• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Roberto Gac Roberto Gac 27 décembre 2011 12:46

Effectivement, Claude Faraggi était un écrivain hors du commun. Et pour moi, une sorte de Baudelaire du XXe siècle égaré dans les eaux marécageuses du roman « parisien » imposé par les boutiquiers du milieu germanopratin. Comme je le raconte dans mon pamphlet « Cinq petits écrivains bourgeois », Claude fut victime d’un règlement de comptes entre les familles Gallimard et Flammarion autour des droits de « Le Jeu du labyrinthe ». Poirot-Delpech s’occupa d’exécuter l’écrivain « in cold blood » dans le feuilleton littéraire du journal Le Monde...il y a quelque temps déjà. Mais les mœurs du milieu sont toujours les mêmes !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès