• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Roberto Gac Roberto Gac 27 décembre 2011 14:32

Pas du tout. J’ai fait un bout de chemin avec les écrivains de la Nouvelle Fiction, mais nous ne sommes que des « compagnons de route ». (J’ai organisé pour eux et pour Frédéric Tristan, leur chef de file, un colloque international en Espagne. http://roberto-gac.com/ ). C’est leur façon très originale de concevoir et de mettre en fonctionnement la fiction qui m’a immédiatement attiré chez eux. Mais je ne partage pas leur vue sur le roman, genre littéraire pour moi périmé. Hubert Haddad, admirateur de Faraggi, songeait -avec sa générosité et sa sensibilité esthétique légendaires- à quelque chose comme un hommage collectif (dossier, numéro spécial d’une revue, etc.) consacré à son oeuvre. Ça viendra ! Et puis, je crois qu’ André Pieyre de Mandiargues aurait apprécié et la compagnie et la littérature des écrivains du groupe.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès