• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Dzan 7 janvier 2012 11:18

@ Richard Schneider
Si après 1968, le droit syndical a été reconnu dans l’ entreprise ( les grandes surtout), avec un afflux de syndiqués, petit à petit, le patronat, a rogné les avantages acquis, et marqué à l’encre rouge, les militants syndicaux, et les syndiqués remuants, au détriment de leur paye, et de leur avancement.
Dans les PME, certains patrons, ont carrément brandi des menaces si, un syndicat voulait s’implanter.
Un syndicat n’est pas là pour appeler constamment à la grève, mais pour négocier avec l’employeur.
Dans toute société humaine, il faut un contre pouvoir.
Devant cet état de fait, et les luttes qui n’aboutissent plus, le nombre de syndiqués, a fondu comme neige au soleil.
Alors, que représentent-ils, les syndicats Français ?
Rappelons que même pour le 1ER Mai, ils sont incapables de défiler ensemble.
Pour comparer avec l’Allemagne ( sujet favori ) il n’y a qu’un syndicat, puissant , et riche ;
La syndicalisation est quasiment obligatoire, et quand conflit il y a , les grévistes sont dédommagés à hauteur de 75% de leur salaires.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès