• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


jpm jpm 20 septembre 2013 12:42

Comme toutes les niches fiscales, la majoration du nombre de parts (quotient conjugal, quotient familial, carte d´invalidité ou d´ancien combattant, parent seul ayant supporté la charge exclusive ou principale d’un ou plusieurs enfants pendant au moins 5 années) ne profitent qu´à ceux qui ont les moyens de payer des impôts.

http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F2699.xhtml

Sans remettre en cause le bienfondé de la volonté du législateur de compenser une situation particulière, il est paradoxal que cette compensation ne s´applique qu´à la partie de la population qui en a finalement le moins besoin. C´est ainsi que le Colonel en retraite optimisera son avantage fiscal, alors que le pauvre trouffion qui s´est fait cassé la gueule et a perdu toute capacité à bien gagner sa vie n´en profitera guère. De la même façon, l´invalide qui a eu la chance de pouvoir garder une bonne situation sera davantage aidé que celui qui n´a que l´AHH pour survivre, de la même façon que la super maman cadre et divorcée optimisera son avantage fiscal alors que la brave caissière à mi temps qui ne paye pas d´impôts n´en verra pas la couleur.

C´est exactement la même logique pour le quotient familial qui avantage principalement la classe moyenne supérieure… ce qui peut se comprendre dans un souci de réciprocité… mais on s´éloigne de l’Egalite républicaine.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès