• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


orldiabolo (---.---.155.199) 27 juin 2006 10:56

Longtemps les hôpitaux ont confié ce qu’on appellait alors les économiquement faibles, à des attachés qui -pour un salaire symbolique- prenaient en charge leurs pathologies. Aujourd’hui c’est sur ces mêmes spécialistes, dont ils ont licenciés la plupart avec la bénédiction du ministère de la Santé, que les hôpitaux se déchargent de ces patients, comme si les praticiens pouvaient dans le privé assurer le même service sans souci de rentabilité économique... Pourquoi le travail à perte serait-il un délit dans le commerce, et une obligation pour les médecins ? On ne va pas chez Lasserre avec des tickets-restaurants !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès